twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La télémédecine peut se faire facilement, selon un médecin colonel

samedi 27 mars 2010

Le contexte sénégalais permet bel et bien de faire efficacement de la télémédecine dans tous les domaines, a soutenu samedi à Dakar le médecin colonel Cheikh Tidiane Touré, chef du service de chirurgie générale de l’hôpital Aristide Le Dantec.

"La télémédecine peut se faire dans tous les domaines au Sénégal (téléenseignement, téléformation, télexpertise, etc.)", a notamment dit le professeur Touré, en introduisant une conférence sur le sujet. Il a dans ce sens annoncé qu’un projet de loi destiné à vulgariser la télémédecine au Sénégal doit être voté prochainement par les parlementaires.

Intitulée "Télémédecine au Sénégal. Etat des lieux et perspectives", la conférence est à l’initiative de l’Amicale des anciens élèves des Ecoles militaires de santé (AEMS), qui rassemble médecins, pharmaciens, chirurgiens dentistes et vétérinaires militaires (retraités ou en activité) ayant fréquenté les Ecoles militaires de santé (Sénégal, France et Maroc).

Selon le médecin colonel Touré, professeur de chirurgie à la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontostomatologie de l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, la télémédecine s’occupe exclusivement de la formation, de la communication en direction des populations pour l’amélioration des systèmes de santé.

"La télémédecine, c’est le partage d’information en matière de santé. C’est un système de santé qui met en réseau des équipements qui génèrent des formations", a-t-il précisé.

Pour lui, le développement des outils de la télémédecine peut apporter une réponse "très efficace" aux besoins des populations rurales, dans la mesure où grâce aux ordinateurs, à la visioconférence, aux matériels de radiologie, l’information est immunisée et transmise par le biais d’un système de communication téléphonique.

"On est en train de chercher des moyens lourds pour faire de la télémédecine, alors qu’il y a une manière simple de le faire", a relevé le professeur Touré, avant de faire savoir qu’avec moins d’un million de francs CFA, il est possible de disposer d’un centre fonctionnel pour faire de la télémédecine hors de Dakar.

Il a révélé qu’un projet de télexpertise radiologique permet de mettre en relation Dakar à Diourbel et Saint-Louis en matière de télexpertise radiologique est à l’étude, dans le cadre d’un partenariat qui en fera un hub de tous les centres de télémédecines du Sénégal.

Le colonel Touré a également rappelé que la médecine nécessite un contact physique entre le patient et le médecin, alors que la télémédecine reste dans le domaine du virtuel.

"C’est une science qui te donne des images et du son mais pas de contact physique. Là où réside la différence avec la médecine normale, c’est surtout l’écart psychologique, parce que le contact physique est plus convivial que la distance", a soutenu le médecin militaire.

(Source : APS, 27 mars 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)