twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La start-up camerounaise Ndoto conçoit un compteur électrique intelligent permettant de réduire la fraude

mardi 30 juin 2020

Au Cameroun, la start-up Ndoto a mis au point un compteur électrique intelligent qui permet de géolocaliser les consommateurs d’électricité et réduire la fraude. Cette innovation permettra aux utilisateurs d’allumer et éteindre leurs compteurs à distance, payer les factures via paiement mobile.

Basée à Douala, la capitale économique camerounaise, la start-up Ndoto Sarl annonce qu’elle vient d’achever le développement de compteurs électriques intelligents, au bout de 5 ans de recherches. A en croire les promoteurs de cette start-up, cette trouvaille est adaptée «  aux challenges de la gestion de la distribution de l’énergie au Cameroun  ».

«  Notre solution permet à la fois d’optimiser les coûts d’exploitation liés à la gestion de la distribution de l’énergie et de monitorer sa propre consommation d’électricité, à travers notre application mobile  », confie Wolf Njitia, cofondateur de Ndoto Sarl. Concrètement, la solution de cette start-up permet de digitaliser la facturation, géolocaliser les consommateurs d’électricité et donc de réduire la fraude.

Grâce à ces compteurs intelligents, apprend-on, les consommateurs d’énergie seront en mesure d’accéder à leur consommation en temps réel, allumer et éteindre leurs compteurs à distance, payer leurs factures via les plateformes de paiements mobiles instantanément et recevoir des alertes sur leurs mobiles avant toute interruption de service.

L’innovation de cette start-up survient au moment où Eneo, le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, expérimente les premiers compteurs intelligents sur son réseau. Ceci à l’effet de limiter la fraude responsable en 2018 de 20% des pertes d’énergie en distribution dans le pays, soit autour de 200 mégawatts.

BRM

(Source : Agence Ecofin, 30 juin 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)