twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La société Starlink d’Elon Musk annonce le lancement de ses services dans 23 pays africains en 2023

vendredi 13 janvier 2023

En 2021, Starlink a entamé des négociations avec les autorités de certains pays africains afin d’obtenir les autorisations nécessaires pour y fournir ses services de connectivité par satellite. Actuellement, la société a déjà obtenu des licences au Mozambique, au Nigeria et au Malawi.

La société Starlink du milliardaire Elon Musk devrait lancer ses services d’Internet par satellite dans 23 pays africains en 2023. L’entreprise a élaboré un calendrier de lancement en fonction du temps qu’il lui faut pour obtenir les autorisations réglementaires nécessaires dans les pays concernés.

Il s’agit du Maroc, de la Mauritanie, du Sénégal, de l’eSwatini, du Mozambique, du Zimbabwe, de l’île Maurice, de l’Angola, de la Zambie, du Malawi, de la Tanzanie, de la République démocratique du Congo (RDC), du Congo, du Kenya, du Rwanda, du Burundi, du Somaliland, du Bénin, du Togo, de la Gambie, du Nigeria, du Sahara occidental et des Seychelles.

Selon le calendrier établi, 14 autres pays devraient recevoir les services de la société américaine en 2024. Cependant, la société n’a pas encore fixé de date de lancement pour 17 pays du continent.

Starlink poursuit ainsi sa stratégie d’expansion africaine dans le cadre de l’ambition de sa société mère SpaceX d’apporter le haut débit partout sur la planète, y compris les zones les plus reculées et enclavées, donc difficile d’accès pour les opérateurs mobiles. Avec environ 60 % de la population du continent africain privée d’accès à Internet, la société y voit des opportunités commerciales à explorer dans un contexte marqué par l’accélération de la demande en connectivité à haut débit sur le continent depuis 2020, en raison de la pandémie de Covid-19.

Il faut rappeler que Starlink a commencé à prospecter sur le marché africain de l’Internet par satellite dès 2021. La société a déjà obtenu les licences au Mozambique, au Nigeria et au Malawi, respectivement en février, mai et octobre 2022.

Les services télécoms par satellite représentent aujourd’hui une alternative pour un accès efficace des populations africaines, parfois enclavées, au haut débit. C’est d’ailleurs ce qui explique l’intérêt croissant de nombreux fournisseurs de services télécoms par satellite tels que SES, Eutelsat, Intelsat, Viasat, Amazon, OneWeb pour le continent.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 13 janvier 2023)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik