twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La réunion de l’ICANN à Dakar a permis à l’Afrique d’intégrer la gouvernance d’Internet

vendredi 28 octobre 2011

La tenue de la 42ème réunion d’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), de lundi à vendredi à Dakar, a permis à l’Afrique de marquer sa présence au sein de cette organisation chargée de la gouvernance d’Internet, a indiqué le président-directeur général de la plateforme "Afrinic", Adiel Akpologan.

‘’Le premier bénéfice que nous avons, c’est cette exposition de l’Afrique, surtout de l’Afrique francophone, dans le processus global d’ICANN’’, a dit M. Akpologan dans un entretien avec l’APS .

Selon lui, la réunion de Dakar a été un avantage pour les pays francophones surtout.

‘’ICANN est l’organe qui gère de façon globale la gouvernance d’Internet. Le fait d’avoir cette réunion en Afrique permet une grande participation de la communauté africaine, surtout la communauté francophone. Pour nous, c’est un avantage’’, a-t-il expliqué.

’’Ça permet à la communauté francophone d’être visible et de se faire entendre dans cette communauté très vaste et très diversifié’’ qu’est la gouvernance d’Internet.

Pour le président-directeur général de la plateforme "Afrinic", l’Afrique pourrait apprendre du mode de fonctionnement multisectoriel d’ICANN dans la gouvernance d’Internet.

‘’L’Afrique pourra alimanter [ce fonctionnement multisectoriel]. Nous avons beaucoup de problèmes dans la gouvernance d’Internet dans nos pays, du fait qu’Internet a pris beaucoup de gouvernements par surprise. La plateforme pour discuter des problèmes liés à Internet n’est pas solide’’, a expliqué Adiel Akpologan.

Grâce à la tenue de cette réunion dans le continent, les Africains pourront tirer des leçons du fonctionnement d’ICANN.

La 42ème réunion d’ICANN, ouverte lundi par le président sénégalais Abdoulaye Wade, a réuni 1.500 participants en provenance de 130 pays.

(Source : APS, 28 octobre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)