twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La qualité du réseau et la couverture pas correcte du tout dit le patron de l’ARTP

jeudi 3 octobre 2019

La ‘’qualité du réseau et la couverture du pays’’ par les opérateurs de téléphonie ‘’ne sont pas (...) correctes du tout’’, a déclaré, jeudi, à Thiès (ouest), le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Abdoul Ly.

‘’Aujourd’hui (…) les premières appréciations que nous avons, c’est que la qualité du réseau et la couverture du pays ne sont pas (...) correctes du tout’’, a dit M. Ly.

Il a fait cette remarque lors d’une rencontre avec des usagers du téléphone, dans le cadre d’une tournée nationale qu’il effectue pour connaître la qualité des services offerts par les opérateurs de télécommunication.

‘’J’ai reçu hier un message vocal de quelqu’un de Goudiry (est) qui me dit que depuis un an, il n’y a pas de signal [là-bas] et qu’il faut monter sur un arbre pour téléphoner’’, a raconté le directeur général de l’ARTP.

‘’Je pense que le Sénégal doit dépasser cette qualité de service’’, a-t-il commenté, disant recevoir ‘’à longueur de journée’’ des réclamations venant des usagers du téléphone.

Selon M. Ly, l’ARTP exploite toutes les réclamations reçues par mail ou par téléphone, afin que la clientèle des opérateurs soit satisfaite des services offerts.

Les opérateurs sont ‘’en train de faire des investissements’’ pour améliorer la qualité des services, assure Abdoul Ly, ajoutant : ‘’En tout cas, nous prendrons également nos responsabilités pour que cela se fasse très rapidement.’’

Nommé directeur général de l’ARTP depuis quelques mois, il dit chercher à réduire les coûts de communication et encourager l’innovation dans le secteur des télécommunications.

M. Ly affirme qu’il veut faire du numérique un ‘’levier de croissance’’ et un important contributeur au produit intérieur brut. Pour la tournée qu’il effectue dans les 14 régions du pays, il est accompagné de cadres de l’ARTP. En même temps, des agents de l’agence de régulation sont en train de mesurer la qualité du service, selon Abdoul Ly.

A la fin de la tournée, l’organe de régulation des télécommunications mettra les opérateurs du secteur ‘’devant leurs responsabilités’’, a-t-il dit.

(Source : APS, 3 octobre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)