twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La protection des données personnelles vise à booster l’économie

jeudi 10 octobre 2013

La protection des données personnelles vise à booster l’économie, a estimé, jeudi à Dakar, le président de la Commission de protection de données personnelles, Dr Mouhamadou Lô.

"Le Maroc à travers sa commission a réussi à attirer plus de 500 centres d’appels. Par la protection des données personnelles, on cherche à booster l’économie du pays’’, a-t-il dit en marge de l’ouverture du séminaire international des acteurs de la société civile d’Afrique francophone sur le thème : "Droit à la vie privée et protection des données personnelles".

Selon Dr Lô , la protection des données personnelles est une ‘’ préoccupation mondiale ‘’ et elle n’est pas seulement occidentale, africaine, asiatique.

‘’ Au Sénégal, ça se pas bien. Nous avons une commission nationale des données personnelles, qui est chargée de protéger les données personnelles des sénégalais que ça soit sur web et le support papier ‘’, a-t-il rappelé.

Le président de la Commission de protection de données personnelles a indiqué que le Sénégal est confronté à des pratiques qui violent la législation à la matière.

‘’ Depuis 2008, le Sénégal a plusieurs lois. Nous avons une loi sur la cybercriminalité et il ne se passe pas une semaine sans qu’il ai une décision en la matière. Cela veut dire que cette loi est appliquée. Une loi sur les données personnelles est en train d’être mise en œuvre avec l’installation d’une commission’’, a souligné Dr Lô.

Il a poursuivi qu’ une fois que : ‘’ cette commission est en place, il ne restera simplement que le citoyen se rapproche d’elle en cas de constations de la violation de leur vie privée par un opérateur, par une agence immobilière, par une banque, par la presse entre autres’’.

La commission de protection de données personnelles du Sénégal est composée de juristes et d’informaticiens appartenant à diverses structures de l’Administration, du Parlement, du Patronat, de la Cour Suprême, de l’Ordre des avocats et des organisations de défense des droits de l’homme.

(Source : APS, 10 octobre 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)