twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La présidente du CNRA invite à préparer le passage au numérique

mercredi 21 avril 2010

La présidente du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), Nancy Ndiaye Ngom, a invité les acteurs des médias et les partenaires à une réflexion autour de la question du passage au numérique, indiquant qu’il y a ‘’urgence’’ si le Sénégal ne veut pas tomber dans un silence radio.

‘’Si nous n’y prenons garde, nous risquons d’avoir en 2015 un silence radio. Il n’y aura plus de télévision, plus de radio, parce que nous n’aurions pas pris les devants’’, a averti Nancy Ndiaye Ngom, présidente du CNRA.

‘’Il y a une urgence à s’atteler à ce gros chantier dès maintenant en posant le débat et en essayant d’y apporter les solutions idoines pour ne pas rater le passage vers le numérique’’, a-t-elle encore dit.

Mme Ngom s’exprimait, mercredi à Dakar, au cours d’une session de formation d’une journée que son institution a initié à l’intention des jeunes reporters autour des thèmes : ‘’Le journaliste dans un contexte de démocratisation de la communication’’ et ‘’Enjeux de la transition vers le numérique’’.

Les thèmes ont été respectivement présentés par Saphie Ly Sow, journaliste consultante et par Mamadou Amar, ingénieur en radioélectricité, ancien travailleur de l’Agence de régulation des postes et télécommunication (ARTP).

La présidente du CNRA a invité les pouvoirs publics, les professionnels des médias et les partenaires à s’investir davantage dans la mise en œuvre des engagements pris par l’Etat à travers les traités internationaux et dont la date buttoir est 2015 pour la télévision et 2020 pour la radio.

‘’Le débat est posé tout près de chez nous, chez nos voisins alors que le Sénégal tarde encore à enclencher le processus’’, a-t-elle dit, soulignant qu’il faudra impérativement ‘’nous adapter’’.

‘’Notre responsabilité c’est d’attirer l’attention pour voir comment y aller, quel environnement juridique et législatif cela requiert. Voir comment équiper les Sénégalais avec un nouvel appareillage et aussi voir s’il faudra le subventionner et à quelle hauteur’’, a-t-elle affirmé.

Elle a en outre indiqué que c’est vers un bouleversement sur le plan des habitudes et financier que le pays va s’engager.

‘’Il faudra tout changer, les radios, les télés à moins de se doter d’un adaptateur car tout sera numérisé’’, a encore précisé Mme Ngom. Elle a aussi saisi l’occasion pour interpeller les journalistes sur les enjeux et les conséquences sur la pratique de leur métier à l’avenir.

‘’Le passage au numérique est également une préoccupation pour les professionnels qui devront s’adapter au nouvel environnement pour être en phase avec le reste du monde’’, a, pour sa part’’, affirmé Abdoulaye Thiam, le secrétaire général de la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS).

‘’Les journalistes sont obligés de suivre la marche du monde. Dans la mesure où la liberté reste notre raison d’être, il est impossible de ne pas prendre en compte les différentes mutations qui s’imposent au monde, en particulier à notre profession’’, a-t-il dit.

‘’C’est une opportunité historique de passer de la liberté de presse à la liberté de communication, et de ce fait démocratiser l’information’’, a estimé M. Thiam.

La session de formation a réuni des jeunes reporters, des membres du CNRA, des institutions partenaires, des représentants du ministère de la Communication, de l’ambassade des Etats-Unis et de l’Institut Panos.

(Source : APS, 21 avril 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)