twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La pénétration du mobile atteint 103,25% au 1er trimestre 2017

jeudi 6 juillet 2017

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) du Sénégal a rendu publique le 4 juillet 2017 son rapport pour le compte du premier trimestre 2017 sur la situation du secteur des télécommunications au Sénégal, au 31 mars 2017 Le rapport présente également les évolutions enregistrées au cours du premier trimestre de cette année. L’analyse porte sur les marchés de la téléphonie fixe, de la téléphonie mobile et de l’Internet.

Le marché de la téléphonie fixe

Selon le régulateur, le parc de lignes de téléphonie fixe, en baisse depuis plus d’un an, a augmenté de 1% et s’élève à 288 652 lignes à la fin de ce trimestre. Cette hausse du parc qui s’explique par les évolutions effectuées par Sonatel sur sa grille tarifaire Internet filaire (ADSL). Ces évolutions se sont traduites par une croissance de 1,2% du parc des lignes professionnelles et de 0,89% des lignes résidentielles. Le taux de pénétration de la téléphonie fixe enregistre également une hausse, passant de 1,93% à 1,95% au cours de ce trimestre.

En termes de part de marché, l’opérateur historique SONATEL reste dominant sur le marché de la téléphonie fixe. Il détient 97,3% des abonnés, en hausse de 0,1 point par rapport au trimestre précédent. Expresso Sénégal, en baisse, possède, à la fin de ce trimestre, 2,7% de part de marché. Le volume total du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est estimé à 57,36 millions de minutes soit une baisse de 2,28% en comparaison au trimestre précédent.

Quant au volume mensuel de trafic, il a chuté au mois de février (18,08 millions de minutes) comparé à celui du mois de janvier. Par contre, il a augmenté à la fin du mois de mars 2017 pour atteindre 19,84 millions de minutes. L’usage moyen mensuel par ligne suit la tendance du trafic global. Il est de 69 minutes en fin mars, en baisse de 6 minutes par rapport à février.

L’ARTP fait également le constat selon lequel le téléphone mobile reste le moyen de connexion le plus utilisé, avec environ 65% contre 22,6% du trafic sortant sur les réseaux de téléphonie fixe. Seuls 12,4% du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe sont destinés à l’international.

Le marché de la téléphonie mobile

Après une baisse au dernier trimestre de l’année 2016, (-4,89%), le parc de lignes de téléphonie mobile a augmenté de 0,63% au courant du premier trimestre 2017. Il s’établissait à 15 281 488 lignes au 31 mars 2017. La croissance du parc est soutenue par SONATEL (2,42%) et Expresso (2,30%). Cependant, la croissance du parc de TIGO a été impactée par le processus d’identification des abonnés et cela s’est traduit par une baisse de 4,41 % de ce parc.

Autre chiffre encourageant, le taux de pénétration de la téléphonie mobile qui s’élève à 103,25% à la fin du premier trimestre. Corrélativement au parc, le taux de pénétration a augmenté de 0,64 point par rapport au trimestre précédent. Le marché de la téléphonie mobile est toujours dominé par les offres prépayées qui constituent 99,07% du parc global contre 0,93% pour les offres post payées. La croissance du parc post payé (10,35%) est par contre supérieure à celle du parc prépayé (0,54%) au cours de ce trimestre.

La part de marché de TIGO (24,58%) est en baisse de 1,29% par rapport au trimestre précédent. Orange et Expresso, avec respectivement 53,19% et 22,23%, ont gagné des parts de marché au premier trimestre 2017 (0,93 et 0,37%).

Le volume des communications émises des réseaux de téléphonie mobiles s’élève à 5,47 milliards de minutes, au cours de ce trimestre, contre 5,38 milliards de minutes au trimestre précédent ; soit une hausse de 1,67%. Cependant, la croissance du trafic est en baisse au mois de février (1,77 milliards de minutes). Par contre, une légère hausse a été enregistrée en à la fin mars 2017.

Le marché de l’Internet

En ce qui concerne le marché d’Internet, le parc de lignes s’établit à 8.592.990 au 31 mars 2017. Ce qui représente une baisse de 1,2% par rapport à fin 2016. Cette baisse est due selon le régulateur à un recul du parc des utilisateurs Internet 2G/3G. De manière globale, le parc ADSL a enregistré une hausse de 5,44% et s’élevait à 103.706 lignes, tout comme le parc des clés Internet qui a augmenté (50,12%) et s’élève à 166.706 lignes.

Au cours de ce trimestre, le parc Internet mobile, hors clés, a enregistré une baisse de 1,99% et s’établit à 8.304.319 utilisateurs. Il représente ainsi 96,6% du parc Internet total contre 1,9% pour le parc des clés Internet et 1,2% pour le parc ADSL. Le parc bas débit représente 0,2% du parc Internet total.

Les parts de marché sont réparties entre les trois opérateurs dans des proportions différentes. La Sonatel reste le leader du marché avec 65,47% des parts, en hausse de 0,08 point. Expresso et Sentel Gsm suivent avec respectivement 8,71% et 25,82% de parts de marché.

(Source : TIC Mag, 6 juillet 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)