twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La "nationalisation" de Sonatel provoque un tollé contre Wade !

dimanche 14 août 2011

L’initiative du président Abdoulaye Wade consistant à racheter les actions de France Télécom à la SONATEL et à opérer une surtaxe sur les appels téléphoniques entrant au Sénégal domine l’actualité dans les journaux.

Le président Wade a annoncé jeudi la décision de l’Etat du Sénégal de racheter les parts de France Télécom dans la SONATEL. Lors d’un conseil présidentiel sur les télécommunications, il est aussi revenu sur sa décision, abandonnée un temps, de surtaxer les appels téléphoniques internationaux entrant au Sénégal.

’’Qui avait décidé en 2009 de céder 9,87% des parts de l’Etat sénégalais dans la SONATEL avant qu’une levée de boucliers nationale ne le fasse reculer ?’’, questionne Sud Quotidien.

’’C’est en tout cas le même (le président Wade) qui, aujourd’hui, proclame son intention de renationaliser la société de télécommunication en rachetant les 42% de l’actionnaire majoritaire, France Télécom’’, indique le même journal.

’’[...] Avant de chercher à renationaliser, il faudrait bien méditer sur l’exemple de la SENELEC et ce qu’il en a coûté à la Nation de s’être débarrassé d’un partenaire stratégique aussi imparfait qu’il ait pu être’’, conseille Le Quotidien.

’’Une chose est sûre : c’est plus facile à dire qu’à faire’’, soutient Sud Quotidien. Et Walfadjri de signaler que ’’la renationalisation de la SONATEL [...] n’emballe pas trop les travailleurs de cette entreprise’’.

’’Malgré l’opposition des travailleurs de la SONATEL et d’une bonne partie des Sénégalais de l’extérieur, Me Wade ne compte pas reculer sur son projet de surtaxer les appels téléphoniques internationaux entrant au Sénégal’’, note Sud Quotidien.

Selon L’As, le directeur général de la SONATEL Cheikh Tidiane Mbaye est ’’formellement contre’’ cette décision ’’et n’a en rien cédé’’ devant son auteur, lors du conseil présidentiel consacré à ce sujet, jeudi.

EnQuête estime que ’’Wade perd le réseau’’ en prenant pareille décision. Quoi qu’il en soit, ’’les taxes sur les appels entrants seront appliqués bientôt’’ puisque ’’l’annonce a été faite par le président de la République lui-même’’.

En revanche, ’’quoi qu’il en soit, le projet de rachat des actions de France Télécom à la SONATEL ’’ne peut être envisagé avant 2017’’ dans la mesure où ’’le Sénégal a signé une convention de concession avec la SONATEL sur 20 ans et avant la date précitée, aucune transaction de ce type ne peut être effectuée sans risque de rompre les clauses de la convention’’, explique EnQuête.

Selon ce journal, pour racheter les actions françaises à la SONATEL, ’’l’Etat [du Sénégal] devra débourser pas moins de 600 milliards de francs CFA’’.

Walfadjri semble croire qu’il est presque impossible de mettre en œuvre cette décision présidentielle. Car, le Sénégal trouvera ’’difficilement les 600 milliards nécessaires pour racheter les parts de France Télécoms au cas où elles seraient à vendre d’ici à 2017, date de la fin de la convention de concession’’.

Cette initiative du chef de l’Etat, c’est ’’600 milliards et des tonnes de problèmes’’, selon Le Populaire. ’’[...] Lorsque [Wade] agite la renationalisation de SONATEL pour faire passer la pilule de la surtaxe, ce n’est qu’une chimère de plus, qui n’engage que ceux qui y croient. Heureusement que les Sonatéliens n’ont pas été dupes’’, note le billettiste du même journal.

Naka Sonné

(Source : Ubiznews, 14 août 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)