twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La fintech est demeurée le secteur d’investissement le plus attrayant d’Afrique depuis 2015

vendredi 29 janvier 2021

En cinq ans, le nombre d’entreprises qui ont attiré des financements pour améliorer l’inclusion financière en Afrique a augmenté. Les investisseurs sont bien conscients que les différents produits qu’elles développent contribueront à l’essor de l’économie numérique.

Le secteur de la technologie financière était le plus attrayant pour les investisseurs en 2020 selon Disrupt Afric a. C’est le cas depuis 2015. Dans son « African Tech Startups Funding Report 2020 », la plateforme révèle avoir enregistré 160, 319 millions USD d’investissement qui représentent une croissance de 49,3% par rapport aux 107,352 millions USD (21,8% du total) levés en 2019. La fintech a capté 22,9% du total des 701,461 millions USD attirés en 2020 par l’industrie start-up africaine.

Le secteur fintech a également enregistré le plus de start-up qui ont accédé à un financement en 2020. Elles étaient au nombre de 99, en croissance de 28,6% par rapport aux 77 enregistrées en 2019. Une croissance qui a tout de même ralenti par rapport à celles de 2019 et 2018 qui étaient respectivement de 32,8% et 34,9%.

« Depuis mars 2020, nous avons assisté à une hausse des transactions numériques effectuées, à une augmentation de l’adoption de produits d’assurance et d’épargne et à un virage vers le commerce numérique. Au cours de cette année incertaine et tumultueuse, nous avons également vu le secteur fintech africain continuer à battre des records », a déclaré Maelis Carraro, directrice de Catalyst Fund.

Le dynamisme de l’industrie de la fintech africaine en 2020 a bénéficié du contexte économique et social particulier suscité par la pandémie de Covid-19. La maladie a démontré aux investisseurs le « rôle puissant que les services financiers numériques peuvent jouer pour permettre aux particuliers et aux petites entreprises, sur les marchés africains, de continuer à fonctionner face aux crises et de renforcer la résilience financière », a souligné Maelis Carraro.

Le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Kenya et l’Egypte sont les pays dont les start-up ont attiré le plus de financement en 2020. Elles ont confisqué 97% de tous les investissements orientés vers le secteur. Soit 155,554 millions USD. Les start-up nigérianes se taillant la part du lion avec 89,342 millions USD, soit 55,7% des fonds levés dans le secteur.

L’important soutien financier capté par la fintech en 2020 reflète le potentiel de croissance économique et sociale que renferme ce segment de marché incontournable dans l’économie numérique. Sans moyens de paiement mobile et numérique, le segment de l’e-commerce dont la valeur financière atteindra 40 758 millions USD d’ici 2025 selon Statista serait grandement entravé.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 29 janvier 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)