twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La fintech MFS Africa obtient un supplément de 100 millions $ pour renforcer sa présence en Afrique

jeudi 16 juin 2022

Cette ressource complète un premier financement de série C de 100 millions $, mobilisé en novembre 2021 par MFS Africa. La fintech a l’intention d’accroître sa présence et son offre de paiements numériques et transfrontaliers sur le continent.

Domiciliée à Londres et présente dans de nombreux pays africains dont le Nigeria, la plateforme de paiements numériques, MFS Africa, a annoncé le mardi 14 juin, l’obtention d’un financement supplémentaire en fonds propres et en dettes, d’un montant de 100 millions $.

La ressource porte à 200 millions $ le total des fonds levés par MFS Africa dans le cadre de son financement de série C, amorcé en novembre 2021. La fintech fondée et dirigée par le Béninois, Dare Okoudjou (photo), prévoit d’utiliser ces nouveaux capitaux pour financer son expansion en Afrique.

« Avec cette extension de 100 millions $ de notre levée de fonds de série C, nous sommes ravis d’avoir le soutien d’investisseurs existants et nouveaux dans notre démarche visant à rendre les frontières moins importantes en matière de paiements », a déclaré M. Okoudjou.

Ces 100 millions $ complètent le financement de série C ddu même montant obtenu début novembre 2021 par l’entreprise. Disposant de représentations en Côte d’Ivoire, au Kenya, en Ouganda, et en République démocratique du Congo (RDC), elle avait étendu ses activités au Nigeria, faisant de ce pays anglophone représentant un tiers des flux de transfert de fonds intra-africains, « le maillon essentiel de son réseau » sur le continent.

Stanbic IBTC Bank et Symbiotics qui ont participé à cette récente levée de fonds, en fournissant le financement par emprunt, s’associeront à MFS Africa pour soutenir la croissance du réseau de commerçants et d’agents de la fintech nigériane Capricorn, récemment acquise par MFS Africa.

Vitruvian Partners, une firme de capital-investissement européenne qui a réalisé sa première opération sur le continent avec MFS Africa soutiendra avec les autres associés, l’expansion de son offre de produits dans ses principaux marchés africains.

Chamberline Moko

(Source : Agence Ecofin, 16 juin 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik