twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La dernière ligne droite de formulation du cadre référentiel

jeudi 22 janvier 2015

Le Sénégal amorce la phase finale du processus de formulation du document de stratégie nationale de développement du numérique.

Le ministre sénégalais en charge des Postes et des Tic, Yaya Abdoul Kâne, a annoncé aujourd’hui la phase finale du processus de formulation du cadre de référence national du développement numérique au Sénégal.

« Je voudrais annoncer ici que nous avons amorcé la phase finale du processus de formulation du document de stratégie nationale de développement du numérique et dans les semaines à venir un séminaire de partage avec l’ensemble des intervenants sera organisé », a-t-il indiqué lors de l’ouverture du forum sur la transformation digitale au Sénégal.

« C’est pour vous dire que l’année 2015 sera certainement celle de la mise en place du cadre de référence national et de la mise en œuvre opérationnelle des projets et réformes engagés », a-t-il ajouté.

Le ministre entend également mettre l’accent sur la mise en cohérence des initiatives aussi bien publiques que privées.

Il a aussi annoncé la mise en place d’une "ville numérique" avant la fin du premier semestre 2015.

« D’ores et déjà, notre projet phare de mise en place d’une "ville numérique" inscrit dans le Plan Sénégal émergent sera amorcé avant la fin de ce premier semestre 2015, avec une première phase constituée du parc des technologies numériques à réaliser avec le soutien de la Banque africaine de développement (Bad) », a-t-il affirmé.

Il a indiqué que ce parc sera installé sur le site, qui polarise aujourd’hui toute l’attention des investisseurs, le "pôle urbain de Diamniadio".

Ainsi, à travers ce projet, le Gouvernement entend apporter une réponse à une des préoccupations des acteurs du secteur, celle de disposer d’infrastructures de base et de facilités d’accompagnement de l’essor d’activités numériques à partir du parc technologique qui en constitue le cœur.

Ndakhté M. Gaye

(source : Eco finances, 22 janvier 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)