twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La dématérialisation des procédures administratives se poursuit

mardi 20 octobre 2020

Le programme de dématérialisation des procédures administratives se poursuit en dépit des contrecoups de la pandémie à coronavirus qui a fortement ralenti la mise en œuvre du Plan d’action annuel au premier semestre 2020, a assuré mardi à Dakar, Mamadou Camara Fall, directeur de cabinet du ministre de la Fonction publique et du Renouveau du service public.

’’En dépit des contrecoups de la pandémie qui a fortement ralenti la mise en œuvre du plan d’action annuel au premier semestre 2020, le programme poursuit, au regard des enjeux attachés à cette problématique, les efforts engagés pour relever le défi de modernisation des procédures’’, a-t-il notamment indiqué à l’atelier de partage sur la dématérialisation des procédures administratives.

Il a assuré qu’un nouveau périmètre a été redéfini en étroite collaboration avec l’ADIE qui porte sur les 10 procédures portées essentiellement par les ministères des Collectivités territoriales, du Développement et de l’aménagement des territoires, de l’Intérieur, de la Justice, de l’Urbanisme et des Finances et du Budget.

Selon lui, l’ambition du gouvernement est la simplification et la dématérialisation des procédures issues du Plan d’actions prioritaires (PAP) du Forum national de l’Administration.

’’Dans la première phase de sa mise en œuvre, le programme prévoit de mutualiser les expériences d’amplifier l’obtention des résultats en se concentrant sur les 50 procédures du plan d’action prioritaire (PAP) dont 33 sont à dématérialiser’’, a expliqué Mamadou Camara Fall.

La rencontre était initiée par le ministère de la Fonction publique et du Renouveau du service public pour servir de cadre de partage des parties prenantes sur les enjeux de la modernisation des procédures administratives et de la méthodologie.

Elle devra permettre d’identifier les prérequis et de valider les feuilles de route pour la dématérialisation des procédures retenues pour le second semestre de l’année 2020.

M. Fall a en outre exhorté toutes les parties prenantes à ne ménager aucun effort pour relever les défis. Il a aussi réitéré l’ouverture et la disponibilité de son ministère et du programme dans la réalisation des ambitions fixées dans ce domaine.

(Source : APS, 20 octobre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)