twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La cybersécurité au cœur du Forum mondial des politiques de télécommunication

jeudi 16 mai 2013

La sécurisation du trafic internet dans un monde qui ne connaît pas de frontières a été au cœur du cinquième Forum mondial des politiques de télécommunication et des technologies de l’information et de la communication (TIC) qui s’achève ce jeudi à Genève.

Organisé par l’Union internationale des télécommunications (UIT), ce Forum a débattu pendant trois jours des questions de politiques publiques internationales liées à l’Internet et de la nécessité de promouvoir un partenariat multilatéral international contre les menaces qui se multiplient dans le cyberespace.

« Les pertes annuelles dues à la cybercriminalité sont estimées à 100 milliards de dollars », a affirmé le Secrétaire général de l’UIT, Hamadoun I. Touré, avant d’appeler de ses vœux une « culture de la confiance » qui, seule, permettra de parvenir à une cybersécurité durable.

A l’approche du dixième anniversaire de l’Engagement de Tunis, les participants ont pu évaluer l’efficacité des initiatives mondiales visant à protéger les enfants des prédateurs en ligne.

Adopté à l’issue de la deuxième phase du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), en novembre 2005, l’Engagement de Tunis demande à tous les acteurs de la société de l’information de prendre les mesures appropriées, notamment préventives, pour protéger les enfants et les jeunes dans le cyberespace.

Les agressions contre les enfants au moyen des nouvelles technologies ont en effet proliféré et prennent diverses formes : pornographie infantile et sévices sexuels « en direct » en ligne destinés à des clients payants, incitation sexuelle, harcèlement et intimidation en ligne et accès à des documents illicites et dangereux.

L’UIT et l’Organisation des communications du Commonwealth ont ainsi débattu des cadres nationaux de protection des enfants en ligne qu’ils ont mis en place dans six pays africains : le Cameroun, le Ghana, la Gambie, Maurice, le Nigéria et la Sierra Leone.

L’UIT et l’entreprise Walt Disney ont également prévu d’organiser des ateliers de travail sur cette thématique lors du Sommet mondial sur la jeunesse qui doit se tenir du 9 au 11 septembre 2013 à San José, au Costa Rica.

Un autre temps fort de ce Forum a été l’accord entre le Ghana et l’UIT visant à établir une équipe de riposte nationale en cas d’incidents dans le cyberespace. « Le Ghana devient ainsi partie prenante des efforts visant à combattre les menaces dans le cyberespace qui trouvent leur source en Afrique », a commenté un responsable ghanéen.

(Source : Organisation des nations unies, 16 mai 2013)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)