twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La communauté urbaine de Yaoundé intègre le digital dans sa stratégie de com. pour une gestion efficiente du projet « Yaoundé cœur de ville »

lundi 5 décembre 2022

Responsables de la communication et cadres du projet « Yaoundé coeur de ville » repartent parés. Comme armes en leur possession, les fondamentaux et des techniques de la communication digitale nécessaires pour faire adhérer les populations de la ville de Yaoundé à ce projet qui va faciliter leur mobilité urbaine dans la ville.

Ces 10 agents de la Communauté urbaine de Yaoundé ont pris part au séminaire de formation animé par Beaugas Orain Djoyum, CEO de ICT Media STRATEGIES, sous le thème « Communication digitale et communication de projet ». C’était du 02 et 03 décembre 2022 à Yaoundé.

Beaugas Orain Djoyum, CEO de ICT Media STRATEGIES, a animé l’atelier. Le formateur a abordé plusieurs notions, mais a mis un accent particulier sur la notoriété et l’image des organisations sur les réseaux sociaux.

Ainsi pour soigner son e-reputation, parurbaine de Yaoundé arrimés au web et réseaux sociaux pour une gestion efficiente du projet « Yaoundé cœur de ville » exemple, il a été recommandé aux participants de communiquer sur ce qu’ils font de meilleur, de recourir aux outils de veille tels Hootsuit ou Tweetdeck, ce qui permettrait de savoir qu’on parle de la Communauté urbaine sur les réseaux sociaux, et par là même une interaction avec les populations.

Beaugas Orain Djoyum leur a conseillé Facebook comme canal idoine pour Toucher leurs cibles. Entendu que parmi les réseaux sociaux les plus utilisés par les Camerounais, Facebook vient en tête avec ses 4 100 000 d’utilisateurs, selon le cabinet we are social, une agence conseil en communication.

Si le coordonnateur du projet « Yaoundé cœur de ville », Arnaud Philippe Ndzana, Conseiller technique N° 1 à la Communauté urbaine de Yaoundé, avait une autre idée des réseaux sociaux, eh bien, deux jours ont simplement suffi pour qu’il changeât d’avis tout comme ses collaborateurs. Il s’en voit d’ailleurs plus que satisfait.

« Le bénéfice est d’améliorer la communication, d’améliorer l’appropriation des actions par les populations bénéficiaires. Les autres canaux de communication sont souvent utilisés par la cellule de la communication de la Communauté urbaine de Yaoundé. Nous devrions aussi être présents sur les réseaux sociaux à travers cette communication digitale. L’objectif a été atteint parce qu’on a pu faire des exercices pratiques de communication qui permettaient de voir comment publier un post. A travers ce qui a été fait, on peut déjà ajouter du contenu sur nos comptes, et avec l’accompagnement qui est souhaité, on se rend compte qu’on est plus loin du but », a-t-il reconnu.

A propos du projet Yaoundé coeur de ville

Le projet « Yaoundé cœur de ville » est financé par l’Agence française de Développement ( AFD). A terme, il devrait améliorer la mobilité urbaine dans la ville de Yaoundé.

Il comprend par ordre de priorité : l’aménagement du carrefour Elig-Edzoa et de ses abords, l’aménagement de la place Elig-Effa et de ses abords, y compris la réhabilitation de la gare routière ; la transformation de la zone du carrefour Mvan et de ses abords en pôle d’échange multi-modal.

A cela s’ajoutent des actions à impact rapide, identifiées dans le cadre de l’élaboration du Plan de Mobilité urbaine soutenable (PMUS) de la Ville de Yaoundé. Cela inclut : l’amélioration des accès à Messa et leur aménagement en espace de loisirs, la reconfiguration légère de plusieurs carrefours, l’aménagement de cheminement piétons en centre-ville, des actions de communication et de sensibilisation, le renforcement des capacités de CUY dans l’opérationnalisation et la mise en œuvre du PMUS.

La convention du programme de coopération franco-camerounais s’inscrit dans le troisième Contrat de Désendettement et de Développement (C2D). Il bénéficie d’une enveloppe de 43,6 milliards de Francs.

Jean Materne Zambo

(Source : Digital Business Africa, 5 décembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik