twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

« La communauté africaine doit soutenir le domaine .africa »

jeudi 3 mai 2012

Dans un entretien accordé à l’agence de presse PANA à Dakar, Koffi Fabrice Djossou, le délégué pour l’Afrique d’Uniforum, a confirmé que cette société a été sélectionnée par la Commission de l’Union africaine pour administrer le domaine .africa. Il a indiqué que « cette sélection fait suite à l’appel d’offres lancé en décembre 2011 et qui a connu la participation de plusieurs opérateurs de registre internationaux intéressés par la gestion du .africa ». Koffi Fabrice Djossou indique que ce domaine va fournir aux hébergeurs des possibilités d’établir leur présence sur Internet, soulignant que c’est une étape « très importante » pour les organisations et les personnes intéressées par l’acquisition d’une identité numérique africaine et précisant que les petites et moyennes entreprises africaines profiteront largement du nom de domaine .africa.

Selon le délégué pour l’Afrique d’Uniforum, les petites et moyennes entreprises, « au-delà de leurs marchés locaux, vont envahir le marché continental et régional. Internet va donc devenir une plate-forme pour la croissance de l’entreprenariat en Afrique. Plus les individus, les entreprises, les organisations ainsi que des groupes communautaires vont utiliser le nom pointAfrica, plus ils feront la promotion d’une communauté africaine diversifiée et dynamique au sein de l’espace de domaine pointAfrica ».

Il informe par ailleurs que « la Commission de l’Union africaine travaillera activement avec Uniforum à la mise en place des moyens indispensables pour la promotion de pointAfrica ». Il s’agit notamment de la mise en place d’une bonne structure de gouvernance, du développement des contenus locaux, de la propriété intellectuelle, des futures conditions d’enregistrement, du prix d’enregistrement prévu ainsi que des volumes estimés de noms de domaine.

C’est pourquoi, affirme le délégué d’Uniforum, « c’est important que la communauté africaine soutienne le projet »qui est une « première »dans le continent.

(Source : Agence Ecofin, 3 mai 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)