twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Tanzanie se dote d’un e-gouvernement qui veillera à la qualité des services fournis au public

vendredi 6 septembre 2019

La République de Tanzanie s’est dotée d’un gouvernement électronique le 4 septembre 2019. L’organe – chargée de coordonner, superviser et promouvoir les initiatives de gouvernement électronique et de faire respecter les politiques, règlements, lois, normes et directives relatifs aux institutions publiques – a été créé par les députés à travers l’approbation de la loi 2019 sur le gouvernement électronique.

Lors de la présentation du projet de loi en deuxième lecture devant le Parlement tanzanien, Angellah Kairuki (photo), la ministre des Investissements, a expliqué que la nouvelle autorité favoriserait la mise en oeuvre des services électroniques par les institutions publiques, pour un meilleur accès des populations aux services publics.

Mary Mwanjelwa, sous-ministre d’Etat à la présidence chargée de la bonne gouvernance, a déclaré que la nouvelle autorité faciliterait également le paiement de divers services par le gouvernement ou ses institutions.

D’après elle, à travers ce nouvel organe, « le gouvernement s’efforce de faire en sorte que le public ait accès aux services électroniques d’Etat via les téléphones portables. Pas uniquement sur les smartphones, mais même sur les gadgets bon marché les plus abordables ».

Jasson Rweikiza, le président du comité parlementaire en charge des questions de l’administration et des gouvernements locaux, quant à lui, a souhaité que l’autorité donne la priorité à la cybersécurité, au regard de l’impact négatif qu’aurait une brèche de sécurité sur tout le système d’e-gouvernement dont dépendra une grande partie des services de l’Etat. Il a également demandé que l’autorité soit dotée de moyens financiers suffisants pour investir au rythme rapide du développement des TIC.

(Source : Agence Ecofin, 6 septembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)