twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Tanzanie et le Mozambique renforcent leur coopération dans le domaine des communications

jeudi 8 septembre 2022

Le secteur des télécommunications poursuit sa croissance rapide à travers l’Afrique où la transformation numérique s’accélère également. Les régulateurs des pays africains collaborent entre eux pour se mettre au pas et pouvoir garantir les meilleurs services télécoms dans leurs pays respectifs.

L’Autorité de régulation des communications de Tanzanie (TCRA) s’est engagée à renforcer la coopération avec l’Institut national des communications du Mozambique (INCM) en matière de communication. Cette décision a été prise en marge d’une visite de formation d’une délégation de l’INCM sur la gestion des services de communication à Dar es Salaam.

Les visiteurs estiment que la Tanzanie a fait des progrès remarquables dans les domaines de la gestion du spectre des fréquences, de la qualité des services et de la communication transfrontalière. Cela fait d’ailleurs partie de «  la précieuse expérience réglementaire  » que la TCRA compte partager avec son homologue mozambicain pour l’aider à améliorer les services de télécommunications dans son pays.

L’annonce de cette collaboration intervient quelques jours après que Vodacom Tanzania a lancé le premier réseau mobile de cinquième génération (5G) du pays. Le régulateur y a participé notamment en fournissant à l’opérateur mobile le spectre télécoms nécessaire à cette innovation technologique.

Ce n’est pas la première fois que la Tanzanie et le Mozambique collaborent dans le domaine des télécommunications. En avril 2021, les deux pays avaient signé un contrat d’une valeur de 2,4 milliards de shillings tanzaniens (1 million USD) dans le cadre duquel la Tanzanie devait étendre sa dorsale nationale TIC à large bande à son voisin lusophone.

«  Nous sommes convaincus que la coopération entre les deux organismes de réglementation permettra de développer le secteur dans les pays respectifs. Nos experts partageront les compétences de la TCRA en matière de gestion des communications d’un point de vue moderne  », a déclaré John Daffa, directeur des licences et de la conformité de la TCRA.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 8 septembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik