twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Tanzanie a obtenu un prêt de la Banque mondiale pour développer son infrastructure télécoms

mercredi 8 septembre 2021

En Tanzanie, lee ministère des Technologies de l’information et de la communication a confié à la Tanzania Telecommunications Corporation Limited (TTCL) l’extension de l’infrastructure nationale de fibre optique.

L’opérateur public adossera cette extension au réseau électrique de la Tanzania Electricity Supply Company Limited (TANESCO). Un protocole d’accord a été signé à cet effet le mardi 7 septembre, entre le président-directeur général de Tanesco, Tito Mwinuka, et la secrétaire permanente du ministère, Zainabu Chaula, à Dar es Salaam.

Lors de la signature, le ministre Faustine Ndugulile, a déclaré que le haut débit national est un incontournable dans la 4ème révolution industrielle. Cette dernière « repose sur une combinaison de diverses technologies numériques et modernes telles que la blockchain, les drones, Internet, l’intelligence artificielle et plus encore… Pour pouvoir utiliser efficacement toutes ces technologies, nous avons besoin d’une communication et d’une alimentation électrique fiables », a-t-elle expliqué.

Ce nouvel investissement dans la fibre optique entre dans le cadre du Digital Tanzania Project (DTP), dont l’objectif est entre autres l’accès pour plus de 75% de la population tanzanienne à un signal de réseau mobile à haut débit.

Notons que la connexion de 425 ministères, départements et agences publics et le passage du nombre de connexions mensuelles de 200 000 à au moins 500 000 pour le service public sont également des objectifs. En mai dernier, le gouvernement avait reçu un prêt de 150 millions USD de la Banque mondiale pour financer l’ensemble du projet.

(Source : Croissance Afrique, 8 septembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)