twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Sonatel voit son recours auprès du Conseil d’Etat, déboutée

jeudi 9 août 2007

Le Conseil d’Etat, qui avait été saisi par la Sonatel suite à la sanction infligée à cette dernière depuis le mois de janvier 2007 par l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), vient de rendre son verdict, ce mercredi 8 août. L’Artp avait infligé une amende de 3,2 milliards de Fcfa à la Sonatel après avoir constaté des interruptions répétées du réseau et du service sur la ligne de cette dernière. La Sonatel, qui estimait cette sanction excessive, avait décidé de saisir le Conseil d’Etat qui l’a déboutée dans son arrêt rendu ce mercredi. L’Artp considère que ces "interruptions répétées du réseau et du service constituent un manquement grave à l’obligation d’assurer la permanence de la disponibilité des services publics de télécommunications prévue notamment à l’article 3.2.3.1 du cahier des charges de Sonatel". Ce qui explique qu’elle ait condamné la Sonatel à verser la somme de 3,2 milliards de Fcfa. Avec l’arrêt du Conseil d’Etat qui confirme la sanction infligée par l’Artp, la Sonatel même si elle estimait que cette somme ne représentait que 1% de son chiffre d’affaires, se voit contrainte de verser dans les caisses du Trésor public, la somme de 3,2 milliards de Fcfa. A défaut de verser dans son intégralité cette somme, la Sonatel pourra toujours négocier avec l’Etat pour obtenir un moratoire. Pourtant, d’après les informations en notre possession, l’agent judiciaire de l’Etat qui logiquement devait appuyer la position de l’Artp, a défendu celle de la Sonatel, en estimant la sanction excessive. Seulement, il ne sera pas suivi par le Conseil d’Etat qui dans son arrêt, a débouté la Sonatel de sa demande. Au moment où on estime que les caisses de l’Etat virent au rouge, ces 3,2 milliards sont une aubaine pour le Trésor public.

(Source : Nettali, 9 août 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)