twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Sonatel rachète des actions de l’Etat à 22 milliards et lui verse 26 milliards en dividendes

mardi 25 novembre 2008

C’est fait ! L’Etat, tout en conservant 21 % des actions de la Sonatel, sorte de « bloc stratégique » a vendu ses actions flottantes logées à la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) d’Abidjan. La transaction a été bouclée à la fin de la semaine dernière, entre le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances Abdoulaye Diop et le Président-directeur général de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye. Au terme de la convention signée entre les deux parties, la Sonatel a versé 48 milliards de F Cfa au Trésor : 22 milliards de F Cfa pour les actions et 26 milliards de F Cfa pour les dividendes. Outre ces 48 milliards de F Cfa libérés par la Sonatel, 20 milliards de F Cfa ont été obtenus par l’Etat sous forme de bons Trésor auprès des banques commerciales. Plus de 100 milliards sont attendus du Fonds monétaire international (Fmi), d’organismes et de pays divers. Au terme d’une année 2008 particulièrement tendue pour les finances publiques, Abdoulaye Diop peut enfin afficher le sourire.

Depuis la semaine dernière, le Trésor public sénégalais respire. Outre la bouffée d’oxygène de 48 milliards de francs Cfa qu’elle vient de recevoir de la Sonatel, plus de 100 milliards sont attendus d’autres organismes et de pays divers avant la fin décembre 2008 ; En effet, l’Etat du Sénégal, via son argentier, a vendu ses actions flottantes détenues au niveau de la Sonatel au premier opérateur de téléphonie du Sénégal. Aussi, Cheikh Tidiane Mbaye a-t-il transféré aux Finances 22 milliards de F Cfa représentant le prix des actions Sonatel de l’Etat au niveau de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) d’Abidjan. Cela n’empêche, l’Etat n’a pas vendu toutes ses actions Sonatel car il en a gardé 21 % qu’il considère comme un « bloc stratégique ». La valeur de ces actions est estimée à plus de 400 milliards de francs Cfa.

Cette vente officielle des actions de l’Etat a longtemps nourri les supputations. Selon des sources très sûres, la Sonatel en rachetant ces actions jusque-là détenues par la l’Etat du Sénégal va les rétrocéder à son personnel. Avant de passer à l’acte à la fin de la semaine dernière, le ministre d’Etat, ministre des Finances Abdoulaye Diop a planifié, durant plusieurs mois, cette vente. En effet, il avait à ce sujet confié le pilotage de ce dossier à la Cellule de gestion du portefeuille de l’Etat, un démembrement de son ministère. Dans la foulée, un cabinet avait été même sélectionné pour réfléchir sur cette cession des actions détenues par l’Etat dans la Sonatel, en même temps qu’un autre était chargé de piloter le dossier de privatisation du Cices, en cours actuellement.

A ces 48 milliards de F Cfa viendront s’ajouter, pour bientôt, 20 milliards de F Cfa obtenus par l’Etat sous forme de bons du Trésor auprès des banques commerciales. Ce n’est pas tout car l’Etat du Sénégal a sollicité le Fonds monétaire international (Fmi) et d’autres organismes ou pays pour boucler l’enveloppe de 200 milliards de F Cfa. 156 milliards devraient être prélevés de cette somme pour permettre de résorber 90% du montant de la dette intérieure. Depuis plusieurs semaines tous les chantiers financés par le Budget consolidé d’investissement (Bci) sont à l’arrêt faute d’argent. Mais encore, chose rare, des entreprises comme Eifage, Cde, Cse, etc. étaient proches du dépôt de bilan ou en faillite, comme c’est le cas avec Jean Lefebvre Sénégal (Jls) asphyxiée de toutes parts. Sans compter de nombreuses Pme et Pmi.

Cheikh Mbacké Guissé.

(Source : L’As, 25 novembre 2008)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)