twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Société congolaise des postes et télécommunications a choisi LMS Holdings pour développer son réseau de fibre optique

jeudi 22 juillet 2021

De nombreuses entreprises internationales se positionnent actuellement sur le segment du haut débit en RD Congo. La SCPT qui a toujours peiné à satisfaire les Congolais affûte ses armes pour faire face à cette concurrence grandissante. Elle s’est offert à cet effet l’expertise technique d’un partenaire international.

La Société congolaise des postes et télécommunications (SCPT) a signé, la semaine dernière, un contrat de 35 millions USD avec le britannique LMS Holdings pour le développement de son réseau de fibre optique. Sous le modèle « Build, Operate, Transfer » (BOT), pour une durée de dix ans, le contrat est formé de quatre composantes.

La première composante porte sur le déploiement par LMS Holdings de 640 km de fibre optique depuis la ville de Kasindi – à la frontière avec l’Ouganda – jusqu’à Bukavu et la mise en place d’un réseau de fibre optique dans les villes de Beni, Bukavu, Goma, Butembo, Kasindi, Rutshuru. La seconde composante porte sur l’accompagnement de la SCPT dans la réhabilitation du réseau de fibre optique de la station d’atterrage du câble sous-marin WACS de Moanda à Kinshasa. Une opération qui garantira à l’opérateur historique une capacité de 100 gigas.

Dans sa troisième composante, le contrat entre la SCPT et LMS Holdings prévoit l’informatisation de la société publique et son accompagnement dans la commercialisation de la capacité issue des réseaux de fibre optique sous sa gestion à travers la RD Congo. Enfin, dans la quatrième composante, LMS Holdings réhabilitera quelques bureaux de poste de la société télécoms dans le pays.

En marge de la cérémonie de signature du contrat, mercredi 14 juillet, Didier Musete, le directeur général de la SCPT, a expliqué que l’expertise financière et technique de l’entreprise britannique contribuera à fournir aux Congolais des débits Internet plus élevés à des coûts plus abordables. A sa suite, Théo Mingashanga, le directeur général de LMS Holding, a indiqué que ce partenariat permettra à la SCPT de disposer de nouvelles infrastructures numériques qui amélioreront l’accès à la fibre optique à domicile et en entreprise, contribuant à l’augmentation du taux de pénétration d’Internet.

Le contrat entre la SCPT et LMS Holding intervient alors que le marché congolais de la connectivité de qualité gagne en concurrence. Une concurrence suscitée par la forte demande pour le haut débit. De nombreux acteurs se positionnent déjà pour répondre à cette demande en connectivité. Facebook et Liquid Intelligent Technologies ne sont que quelques-uns des grands groupes qui livreront bientôt une rude bataille aux opérateurs de téléphonie mobile dans ce segment de marché à forts revenus.

En améliorant sa capacité technique à répondre à la demande en connectivité à haut débit à travers la RD Congo, la SCPT renforcera sa crédibilité en tant qu’entreprise télécoms publique nationale, contribuera à l’inclusion numérique, accompagnera la transformation 2.0 du pays et l’éclosion d’une véritable économie numérique qui accélèrera la croissance socioéconomique des populations.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 22 juillet 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)