twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La SFI propose 194 millions $ à Airtel Africa pour soutenir ses efforts d’investissement dans sept marchés du continent

vendredi 18 mars 2022

Ces cinq dernières années, la concurrence a augmenté dans le secteur des télécommunications en Afrique. Airtel Africa qui reconnaît des marchés en perte de vitesse multiplie les actions pour regagner en compétitivité.

La Société financière internationale (SFI), branche de la Banque mondiale axée sur le financement du secteur privé dans les pays émergents, propose d’investir 194 millions $ sous forme de prêt dans Airtel Africa Plc. L’investissement dévoilé, jeudi 17 mars, vise à soutenir les besoins en investissement de la branche africaine du groupe télécoms indien Bharti Airtel dans sept marchés que sont le Tchad, la République démocratique du Congo, le Kenya, Madagascar, le Niger, la République du Congo et la Zambie.

Les 194 millions $ que la SFI propose à Airtel Africa comprennent 150 millions $ provenant de fonds propres et 44 millions $ mobilisés dans le cadre de son Programme de portefeuille de cofinancement géré (MCPP).

S’il est approuvé, cet appui financier viendra s’ajouter aux opérations de financement menées depuis par la société télécoms depuis 2021 pour lever des capitaux destinés à financer ses activités et à réduire sa dette. Cela s’est traduit notamment par l’ouverture du capital d’Airtel Money, sa branche de paiement mobile, à plusieurs acteurs pour 500 millions $ et la cession d’actifs de tours télécoms dans plusieurs pays.

La SFI estime que le financement « devrait accroître l’accès à une connectivité mobile de qualité grâce à l’extension de la capacité et de la couverture du réseau mobile à haut débit dans les pays cibles [...] Ces résultats pourraient entraîner une augmentation de la croissance du PIB et de l’emploi dans les pays cibles en favorisant l’efficacité, l’innovation et l’inclusion dans leurs économies ».

Selon l’institution financière, l’investissement d’Airtel Africa dans les réseaux des sept pays « devrait également accroître la compétitivité globale du marché mobile en finançant et en permettant ainsi plus d’innovations technologiques ou l’amélioration de l’accessibilité financière de l’Internet mobile à haut débit ».

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 18 mars 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik