twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Poste va bientôt s’investir dans les télécommunications

jeudi 7 septembre 2006

La société nationale de La Poste va bientôt s’investir dans les télécommunications, a annoncé jeudi son directeur général, Mamadou Lamine Thior.

"Nous avons investi avec le concours de l’Etat via Banque mondiale sur un réseau dont on vient d’identifier les fournisseurs qui ont gagné les marchés et qui vont commencer les travaux avant la fin 2006 pour que La Poste puisse bénéficier d’un réseau satellitaire de télécommunication", a-t-il confié dans un entretien avec l’APS.

"Nous avons les mains libres pour moderniser La Poste et renverser cette culture de papier (très répandue encore dans le service postal)", a déclaré M. Thior.

Etalée sur trois phases, cette nouvelle orientation va entraîner la société dans des "mutations".

Ce "maillage des différents points de présence" de La Poste comporte également de "nombreux avantages", a-t-il indiqué.

Le directeur général de La Poste a cité, entre autres, la possibilité de disposer d’un service intranet, capable d’"améliorer le système du contrôle interne".

Avec cette nouvelle donne les agents de la poste pourront bénéficier de formation à distance et de l’organisation de visioconférence, a-t-il poursuivi.

Avec le système de libéralisation en vigueur dans le secteur des télécommunications, M. Thior a signalé que La Poste va demander "à constituer un statut d’opérateur des télécommunications et vendre des prestations".

Dans cette nouvelle donne, La Poste a été approchée par l’Union postale universelle (UPU) pour faire bénéficier ce système à d’autres administrations postales, a-t-il ajouté.

Mamadou Lamine Thior a, par ailleurs, évoqué le processus de la filialisation de son entreprise pour la rendre plus "performante".

Par rapport à ce processus "le débat a été engagé’", a-t-il souligné, car, selon lui, il "faut de l’énergie pour faire admettre cette politique de filialisation".

Il s’agit de la création d’une holding autour de laquelle tournent plusieurs filiales avec "des obligations de résultats", a-t-il expliqué.

Cela permettra à la société nationale La Poste qui compte 2000 agents d’avoir "des entités gérables sur le plan humain", a-t-il dit.

"C’est l’idée que je vends aux postiers et qui prend corps", a-t-il conclu.

(Source :APS, 7 septembre 2006)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)