twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Haute Cour de Johannesburg met fin à une bataille juridique de dix ans entre Turkcell et MTN

vendredi 2 décembre 2022

En 2004, Turkcell était au coude à coude avec MTN Group pour l’entrée sur le marché de la téléphonie mobile iranien via l’acquisition de 49 % dans Irancell. C’est finalement MTN qui a été choisi au détriment de son rival qui avait dénoncé des magouilles.

La bataille juridique qui oppose depuis dix ans l’opérateur turc Turkcell au groupe de télécommunications sud-africain MTN Group, à propos de l’acquisition d’une licence mobile en Iran, vient de prendre fin. Une plainte déposée par Turkcell devant la Haute Cour de Johannesburg en 2013 dans le cadre de cette affaire a été rejetée avec dépens le mercredi 30 novembre.

La procédure judiciaire en question a été lancée en novembre 2013 par Turkcell et sa filiale East Asian Consortium (EAC) après l’échec d’une première tentative lancée en 2012 devant la Cour fédérale de Washington. Il est notamment reproché à MTN des actes de corruption dans le cadre du processus d’acquisition de la première licence d’opérateur de réseau privé en Iran en 2004. L’opérateur turc qui était également en lice réclamait une réparation financière de 4,2 milliards de dollars en dommages et intérêts.

En novembre 2020, Turkcell s’est retiré en tant que plaignant de l’affaire, laissant EAC comme seul plaignant dans l’action contre MTN en Afrique du Sud.

Suite à la décision de la Haute Cour de Johannesburg, MTN a déclaré être «  ravi de ce résultat, car il a toujours maintenu que le litige Turkcell était sans fondement  ». La société a ajouté qu’elle «  n’avait aucune provision ou aucun passif éventuel  » concernant l’affaire.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 2 décembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik