twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Guinée obtient l’appui de la BAD pour relancer l’opérateur télécom historique

mardi 2 mars 2021

Depuis la perte de son indépendance télécoms depuis 2012, la Guinée reste déterminée à la reconquérir. Le pays compte sur l’appui de partenaires internationaux pour y parvenir.

Le président de la République de Guinée Alpha Condé a déclaré lors du Conseil des ministres, tenu mardi 23 février, que le pays est parvenu à un accord avec la Banque africaine de développement (BAD) pour une assistance dans le secteur des télécommunications. Cet appui contribuera entre autres à la relance de la Société des télécommunications de Guinée (SOTELGUI), l’opérateur historique, par la nouvelle entité juridique qui doit reprendre ses activités et ses actifs.

Au lendemain de ce Conseil des ministres, à l’ouverture de la première édition du Forum pour les investissements en Guinée qui s’est tenu jusqu’au 26 février 2021, le chef de l’Etat a révélé que la Guinée veut mobiliser un total de 3 milliards USD auprès des investisseurs en partenariat avec la BAD et la Société financière internationale (SFI) afin de réaliser 67 projets transformateurs dans le pays.

La SOTELGUI qui fait partie de ces projets transformateurs avait fermé officiellement ses portes en 2012 pour cause de faillite. Depuis 2013, plusieurs tentatives ont été initiées sans succès pour relancer la société publique plombée par des problèmes de gestion. Orange, MTN et Cellcom ont d’ailleurs profité de cette place laissée vacante pour renforcer leur présence dans le secteur télécoms du pays.

A travers la relance de la SOTELGUI, le gouvernement veut à nouveau se doter d’un outil stratégique à travers lequel le pays pourra jouir d’une indépendance de ses communications, répondre aux besoins croissants des populations en services télécoms de qualité, accompagner la transformation numérique du pays, tirer parti des retombées financières en croissance du secteur.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 2 mars 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)