twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Guinée condamnée à verser 20 millions de dollars à GVG

mercredi 28 août 2019

La Guinée condamnée par la Cour d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale de Paris à verser une indemnité de plus de 20 millions de dollars (près de 10 milliards de francs CFA) à Global Voice Group (GVG) pour rupture abusive de contrat. C’est la décision rendue en première instance par cette juridiction cinq ans après les faits.

Le conflit est né en mai 2014, suite à la décision de l’Autorité de régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) d’arrêter de rémunérer son partenaire Global Voice Group, interrompant de façon unilatérale un contrat de 6 ans signé en mai 2009, visant à doter la Guinée Conacry de moyens techniques adéquats pour superviser les appels internationaux entrants et les appels nationaux, assurer au gouvernement de toucher le revenu dû au titre du trafic téléphonique et lutter contre la fraude.

Cette décision était intervenue alors que le Directeur général de l’ARPT d’alors, Mustapha Mamy Diaby, aujourd’hui ministre des postes et télécommunications, avait validé le recours aux services de GVG après sa nomination en mars 2011 à la tête de l’autorité de régulation en signant le 10 juin 2012 un addendum à l’accord de partenariat.

Un revenu mensuel supplémentaire de 35 millions de dollars

Mis en œuvre en septembre 2009, le Système de vérification du trafic international des télécoms de GVG avait contribué à la santé du secteur national des télécoms – un atout clé pour l’économie – ainsi qu’aux ressources publiques, générant un revenu supplémentaire mensuel moyen de 35 millions de dollars. En plus de réduire la dépendance à l’aide étrangère, ces nouvelles ressources ont pu être mobilisées au service du développement de la Guinée.

Depuis, Global Voice Group n’a cessé de réclamer ses arriérés d’impayés. En vain, ce qui a poussé la société à engager le 8 décembre 2016 une procédure d’arbitrage pour condamner la République de Guinée et l’ARPT à lui verser une indemnisation au titre des impayés et de la résiliation abusive de l’accord de partenariat.

Résiliation infondée

Dans la sentence rendue le 18 juillet, le Tribunal arbitral n’a retenu ni les faits de corruption, ni les accusations de fraude, ni les griefs sur les résultats avancés par les avocats de la partie adverse. Il a estimé que la République de Guinée et l’ARPT, qui a depuis annoncé son intention de faire appel de cette décision, ont abusivement résilié l’accord de partenariat, les condamnant de ce fait à indemniser GVG à hauteur de 20 millions de dollars – plus précisément à 6,8 millions de dollars correspondant aux factures impayées et à 14,9 millions de dollars correspondant à l’estimation des montants dus pour la période allant du 1er juin 2014 au 31 mai 2015.

(Source : CIO Mag, 28 août 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)