twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Fintech nigériane Paga quitte l’île Maurice pour la Grande-Bretagne

lundi 28 septembre 2020

La Grande-Bretagne sera la nouvelle terre d’accueil de Paga. La société nigériane de paiement numérique a décidé de quitter Maurice à cause des lourdeurs administratives qui entravent ses activités. D’après Tayo Oviosu son PDG, s’installer à Maurice est « plus douloureux qu’utile ».

La société nigériane Paga, spécialisée dans l’envoi et la réception d’argent par voie numérique, quitte la juridiction mauricienne pour relocaliser ses activités en Grande-Bretagne. C’est son président-directeur général, Tayo Oviosu, qui l’a révélé le 25 septembre 2020 sur son compte Twitter. Le départ de Paga de l’île Maurice découle des lourdeurs administratives auxquelles la société a été confrontée.

Dans de précédents posts sur sa page Twitter, l’entrepreneur expliquait que « les lois et les tribunaux de Maurice n’évoluent pas très rapidement et les règles sont difficiles. J’ai eu une affaire judiciaire qui a finalement été rejetée au bout d’un an. Au Royaume-Uni, elle aurait été immédiatement rejetée et la personne aurait dû nous payer nos honoraires d’avocat. Fondamentalement, ce n’est pas un endroit facile pour faire des affaires. C’est plus douloureux qu’utile ».

Visiblement excédé par les conditions d’affaires dans le pays, Tayo Oviosu avait conseillé à ceux-là qui veulent domicilier leur entreprise à Maurice « de s’en tenir à la bonne vieille Amérique ou au Royaume-Uni ou aux Pays-Bas ou au Luxembourg. Là où vous savez qu’il y a des professionnels, et que le système juridique fonctionne ».

(Source : Agence Ecofin, 28 septembre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)