twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Direction de la solde se digitalise

samedi 14 septembre 2019

Les agents de la Fonction publique n’auront plus besoin de se déplacer dans les banques et autres institutions financières pour obtenir les informations liées à leurs salaires.

Les agents de la Fonction publique n’auront plus besoin de se déplacer dans les banques et autres institutions financières pour obtenir les informations liées à leurs salaires. Désormais, ils pourront consulter leurs bulletins de salaire mensuels et même annuels tout en restant chez eux grâce à l’application « e-solde » lancée hier par le Directeur Général de la Solde et son collègue de de la Fonction Publique.

Cette innovation entre dans le cadre de la politique de modernisation de l’administration et de la dématérialisation des procédures voulue par le président de la république Pour réaliser le souhait du Président Macky Sall de voir l’administration se moderniser, la Direction de la Solde a lancé, hier la plateforme dénommée « e-solde ». Cet outil va permettre aux fonctionnaires de gagner du temps, mais aussi d’être productifs, d’autant qu’ils ne perdront plus du temps pour obtenir les informations liées à leurs salaires auprès des banques. Ce qui obligeait certains agents exerçant dans les régions de faire de longs déplacements.

« Cette digitalisation est un tournant dans le chantier de la modernisation du service public en général et de la Fonction Publique en particulier », déclare Charles Emile Abdou Ciss, Directeur Général de la Solde. Il estime que dans l’administration sénégalaise, il existe des ressources humaines de qualité capables de répondre à des défis notamment à celui de la digitalisation qui est un vecteur indispensable pour la performance de l’Etat. « La plateforme e-solde va permettre aux agents de l’Etat de ne plus se déplacer dans les banques et autres institutions financières pour retirer des documents. Ils pourront, à travers cette plateforme, consulter leurs bulletins de salaire mensuels et même annuels et au besoin faire des réclamations en ligne », explique Charles Emile Abdou Ciss pour qui, la mise en place de cette plateforme constitue une révolution dans l’administration. Avec la dématérialisation des services, poursuit-il, l’administration va franchir des étapes fondamentales et atteindre des défis qui, non seulement, vont permettre de réconcilier l’administration avec les usagers, mais aussi de réaliser de bonnes performances.

Sécurisation des données personnelles

La plateforme e-solde va intégrer les fonctions administratives avec ses composantes comme les inscriptions, la gestion des utilisateurs et le gestionnaire solde. Elle permettra également aux usagers que sont les fonctionnaires de consulter des éléments de salaire, l’édition de bulletins de salaires mensuels ou annuels, leur contrôle authenticité ou encore les réclamations.

« Cette application permettra de lever de nombreuses contraintes liées à la délivrance des bulletins de salaire par les banques pour les agents de l’Etat qui sont en service au niveau déconcentré et ceux qui sont dans les postes diplomatiques », indique Charles Emile Abdou Ciss. Elle demeure aussi un levier susceptible d’obtenir des gains de temps pour les usagers.

Cela dit, le DG de la Solde a demandé aux usagers d’en faire un bon usage par la sécurisation de leurs données personnelles. « Cette digitalisation entre dans le cadre de la politique de modernisation de la Fonction Publique tant voulue par le chef de l’Etat », affirme le Directeur de la Fonction Publique, Amadou Mactar Cissé. Et de renchérir que la dématérialisation va faciliter les procédures aux usagers et leur permettre de gagner plus de temps.

(Source : Seneplus, 14 septembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)