twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Dgid rapproche le contribuable de l’Administration fiscale

vendredi 27 juillet 2018

‘’Mon espace perso’’ est mis sur le marché. Avec cette application, le contribuable pourra désormais être en contact permanent avec son centre fiscal. Une solution novatrice qui vient à son heure, d’après le ministre du Budget Birima Mangara.

La Direction générale des Impôts et domaines a lancé, hier, une plateforme d’échanges permanents entre le contribuable et l’Administration fiscale. Grâce à l’application de télé-procédure et taxes dénommée ‘’Mon espace perso’’, le contribuable va disposer d’un compte qui va lui permettre de faire des déclarations, des paiements, d’avoir un accès à l’information et l’historique de ses transactions. Elle est destinée au contribuable qui a un chiffre d’affaires inférieur à 100 millions de francs Cfa sur toute l’étendue du territoire national. De ce fait, souligne le directeur général des Impôts et domaines, Cheikh Ahmed Tidiane Bâ, un segment important des usagers que sont les petites entreprises, les entrepreneurs individuels et même les particuliers, est touché. Toutes les catégories de contribuables peuvent utiliser les télé-procédures. Il s’agit, à son avis, incontestablement, d’une révolution majeure. Le Sénégal est le premier pays à expérimenter cette solution qui permet un rapprochement entre l’Administration fiscale et les contribuables.

Le ministre du Budget, Birima Mangara, y voit une initiative innovatrice et créative. ‘’Cette solution est le fruit fécond entre l’Etat du Sénégal et le Fonds monétaire international et, d’autre part, parce qu’elle marque l’intérêt que la Direction générale des Impôts et domaines accorde à chaque catégorie de contribuable’’, dit-il. ‘’C’est un processus créatif, directement utilisé dans le domaine de l’innovation numérique. Lors de la cérémonie de clôture de cet atelier, l’initiative ’Mon espace perso’ fait partie des trois projets retenus et primés’’.

‘’Respect des engagements’’

Le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, à travers la Dgid, s’est montré diligent, en respectant ses engagements envers le citoyen et les partenaires internationaux. En effet, dit-il, ces innovations technologiques traduisent, en réalité, la qualité des relations entre l’Etat et les partenaires techniques et financiers. L’utilité pratique de cette application et son insertion rationnelle dans le processus de généralisation progressive des télé-procédures fiscales est, à son avis, un autre motif de fierté. Le ministre de dire que la Dgid s’inscrit dans la voie indiquée par le chef de l’Etat, Macky Sall, qui déclarait, lors du premier forum numérique : ‘’Mon ambition est de numériser et de digitaliser le Sénégal au profit de tous. Ce qui est une exigence démocratique.’’

Cependant, Birima Mangara demande au Dg de la Dgid de prendre toutes les mesures d’accompagnement utiles, de veiller à la sécurité et à la fiabilité du système d’information pour garantir une bonne protection des données des usagers et accorder la plus grande attention, dans le cadre de la gestion du changement. ‘’Il est important, dit-il, de garder à l’esprit que l’homme doit rester au début ou au centre de la finalité de toutes les innovations technologiques’’. Le directeur général des Impôts et domaines renchérit en soutenant que le couple Administration fiscale- contribuable est un rendez-vous du donner et du recevoir. ‘’Nous réalisons notre ambition de rendre universel l’accès aux télé-procédures fiscales’’, évoque M. Bâ.

Aïda Diène

(Source : Enquête, 27 juillet 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)