twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Covid-19 fait glisser la date de lancement du satellite égyptien MisrSat-II à 2022

jeudi 16 juillet 2020

Le satellite égyptien MisrSat-II sera finalement lancé en 2022 au lieu de 2021. Ce retard résulte de l’interruption d’activités qu’a provoquée le coronavirus. La fabrication des composants du satellite devrait démarrer d’ici peu. L’intégration des sous-systèmes se fera d’ici 2021.

Initialement prévu pour l’année 2021, le lancement du satellite égyptien d’observation de la Terre a été repoussé à 2022. C’est Haitham Medhat, le chef de l’équipe en charge du développement de l’infrastructure spatiale, qui l’a dévoilé lors d’une interview télévisée, rapporte africanews.space. Ce glissement de date découle du retard accusé par le projet à cause de la pandémie de coronavirus.

Selon Haitham Medhat, les travaux sur le satellite ont commencé en 2019. L’équipe en charge du développement a déjà terminé les examens de conception. Mais il y a eu une interruption obligatoire des activités pour cause de Covid-19. Cette interruption a ainsi retardé les délais de livraison de quelques mois. C’est maintenant qu’est prévue la fabrication des différents composants du satellite. L’intégration des sous-systèmes devrait être réalisée d’ici l’année prochaine.

Fruit de la coopération sino-égyptienne, le satellite MisrSat-II est financé par la Chine. Il devrait être monté par des ingénieurs égyptiens et chinois au Centre égyptien d’assemblage, de test et d’intégration des satellites, en cours de finalisation. Le satellite qui sera au final lancé depuis la Chine aidera l’Egypte à réaliser ses plans de développement dans de nombreux domaines, selon Ahmed al-Rafie, le responsable du projet.

(Source : Agence Ecofin, 16 juillet 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)