twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Côte d’Ivoire instaure un contrôle du flux des transfert d’argent par Mobile Money pour plus d’efficacité fiscale

jeudi 12 janvier 2023

En 2020, les opérateurs télécoms ont enregistré une recette totale de 13 334 054 197 FCFA (21,9 millions USD) sur le service Mobile Money, pour 20 365 136 abonnés. Au 3e trimestre 2022, le nombre d’utilisateurs du service était déjà de 24 746 031 et reste dynamique.

Depuis le 9 janvier, le gouvernement de Côte d’Ivoire contrôle le flux des transferts d’argent par mobile dans le pays. La mesure contenue dans l’annexe fiscale à la loi de finances portant budget de l’Etat pour l’année 2023 est une extension du périmètre de contrôle, qui n’était jusqu’alors limité qu’aux flux de communications électroniques des entreprises de télécommunications/TIC depuis le 26 novembre 2009. Il était effectivement entré en vigueur en juin 2019.

Cela veut dire que les autorités d’Abidjan ont désormais une comptabilité claire et actuelle sur le volume et la valeur des transactions financières par mobile dans le pays. Dans un marché en rapide croissance, où le taux de pénétration du Mobile Money était déjà de 88,1% en septembre 2022 pour 24 746 031 abonnés selon l’Autorité de régulation des télécommunications (Artci), ce dispositif de contrôle à une triple fonction.

La première fonction, s’assurer de l’exactitude des données financières du Mobile Money dans le pays, qui peuvent être utilisées par le gouvernement pour modéliser diverses actions comme la dernière en date portant sur le paiement des bourses universitaires par ces services mobiles. La seconde fonction, la plus importante, permettra de lutter contre la fraude en matière d’opérations portant sur la monnaie électronique. En effet, le gouvernement prélève une taxe de 5% sur le chiffre d’affaires mensuel hors taxe des sociétés télécoms effectuant des opérations de transfert d’argent. Le contrôle est la garantie que l’Etat rentre effectivement dans son dû sur le plan fiscal.

Le mercredi 12 octobre 2022, le gouvernement ivoirien adoptait le projet de budget de l’Etat à 11 494,4 milliards FCFA. En hausse de 18,1% par rapport à 2022. Dans un contexte marqué par le ralentissement du rythme de progression de la croissance économique mondiale, lié essentiellement à la pandémie de Covid-19 et au conflit en Europe de l’Est, la Côte d’Ivoire a fait de l’efficacité fiscale l’un de ses atouts pour poursuivre les mesures socioéconomiques en cours destinées à soutenir davantage les secteurs en difficulté, contenir les poussées inflationnistes et consolider le rythme de progression des activités économiques, actuellement de 6,8%, à plus de 7% en 2023.

Lors du déjeuner de presse organisé le mardi 10 janvier pour présenter les principales dispositions de l’annexe fiscale 2023, le directeur général des impôts, Ouattara Sié Abou, a affirmé que les prévisions de recettes fiscales au titre de l’année 2023 sont estimées à 5 282,06 milliards FCFA. Soit une hausse de 18% des recettes fiscales par rapport à l’année précédente. Le Mobile Money pourra y contribuer.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 12 janvier 2023)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik