twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Corée accorde 13 millions $ au Nigeria pour favoriser la gouvernance électronique

samedi 7 août 2021

Au Nigeria, la phase 1 du projet de renforcement des capacités en matière d’administration électronique, mis en œuvre entre 2013 et 2019, avait été en totalité financée par la Corée du Sud.

Le jeudi 5 août à Abuja, la Corée du Sud, représentée par son agence d’aide financière, la Korea International Cooperation Agency (KOICA), a signé un nouvel accord de projet de 13 millions de dollars avec le ministère nigérian des Communications et de l’Economie numérique. Isa Pantami, le ministre concerné, a déclaré lors de la signature que le montant de l’aide consenti par la KOICA pour la gouvernance électronique (e-gouvernement) était le plus élevé jamais accordé à son pays.

Par communiqué, le bureau nigérian de la KOICA a déclaré que ce partenariat concerne la mise en œuvre du « Projet de construction des fondations de la gouvernance numérique au Nigeria de 2020 à 2026 ». Selon elle, ce projet – entièrement financé par le gouvernement coréen par le biais d’une aide non remboursable – devrait permettre de renforcer les capacités de mise en œuvre du plan directeur national pour la gouvernance électronique, d’améliorer les prestations de services de l’administration en ligne et de les étendre par l’activation du Government Service Portal (www.services.gov.ng), ainsi que de faciliter l’obtention du NIN (numéro d’identification national) par la création de centres d’inscription supplémentaires.

Isa Pantami a reconnu la volonté du gouvernement fédéral de favoriser la mise en place de l’administration électronique dans le pays, ajoutant que son ministère était entièrement prêt à réaliser les ambitions du nouveau projet qui vise à accélérer le déploiement des mesures relatives à l’e-gouvernement au Nigeria.

Woochan Chang, directeur pays de la KOICA, a quant à lui invité à la pleine activation du Conseil présidentiel pour l’administration électronique, qu’il considère comme un moteur important pour l’opérationnalisation des activités telles qu’elles sont conçues dans le nouveau projet. Pour lui, les nouvelles activités du projet sont étroitement alignées sur les priorités de la Stratégie nationale pour l’économie numérique 2020-2030.

Pour rappel, la Banque mondiale a approuvé en février 2020 le projet d’identification numérique pour le développement du Nigeria. Il s’agit de porter le nombre de personnes possédant un NIN à 150 millions à l’horizon 2023. 430 millions de dollars ont été mobilisés pour ce faire par l’Association internationale de développement de la Banque mondiale (115 millions $), l’Agence française de développement (100 millions $) et la Banque européenne d’investissement (215 millions $).

Sèna D. B. de Sodji

(Source : Agence Ecofin, 7 août 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)