twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Commission de protection des données personnelles fait le bilan

mardi 6 mars 2018

6 (six), c’est le nombre total de plaintes reçues par la Commission de protection des données personnelles (CDP) au cours du quatrième trimestre de l’année 2017. Des plaintes pour des motifs différents mais, toutes, portant atteinte à la protection des données personnelles des Sénégalais.

Selon le quatrième et dernier avis trimestriel 2017 (couvent les mois d’octobre, novembre et décembre), les motifs sont lies aux « publications, de photos compromettantes et de cyber chantage sur Facebook, aux articles de presse, commentaires diffamatoires et à la divulgation frauduleuse de vodéos compromettantes sur des sites internet ».

Néanmoins suite à des lettres de demande de suppression envoyée par la CDP aux mis en cause, informe le document, les photos, vidéos compromettantes et articles de presse diffamatoires ont été supprimées conformément à l’article 69 de la loi n°2008-12 du 25 janvier 2008 portant sur la Protection des données à caractère personne.

Pour ce qui est des mesures de sécurité à prendre, la Commission de protection des données personnelles (CDP), à l’image du G29, recommande aux parties prenantes (fabricants, développeurs d’application, destinataires des données…) de « réaliser une analyse d’impacts et de risqué quant à chaque objet connecté ; respecter les principes du Privacy By Design (prendre en compte les aspects liés à la protection des données personnelles lors de la phase de conception de l’objet connecté) et Privacy By Default (garantir par défaut le plus haut niveau possible de protection des données) ; faciliter le recueil et le retrait du consentement des utilisateurs, éviter la géolocalisation permanente des utilisateurs ; respecter l’obligation d’information des personnes ; Garantir la confidentialité, l’intégrité, la disponibilité, l’authentification et le contrôle d’accès aux données ».

(Source : Sud Quotidien, 5 mars 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)