twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Commission d’information du Sénat satisfaite des réponses de Karim Wade (sénateur)

mardi 27 juillet 2010

La Commission ad hoc du Sénat chargée de s’informer sur les conditions d’attributions de la 2-éme licence e téléphone Mobile (Sentel) et la 3-éme licence au Groupe SUDATEL ‘’est satisfaite’’ des réponses apportées par le ministre d’Etat Karim Wade aux questions des sénateurs lors de son audition lundi à Dakar, a affirmé la sénatrice, Sokhna Dieng Mbacké.

‘’Nous sommes entièrement satisfaits de l’exposé du ministre d’Etat Karim Wade qui a bien voulu mettre à notre disposition des documents’’, a notamment dit Mme Mbacké, porte-parole du jour de la Commission qui a interrogé M. Wade pendant 3 heures d’horloge.

Pour la sénatrice Sokhna Dieng Mbacké, ‘’quand le rapport de la Commission sera prêt, les Sénégalais seront édifiés’’ (sur les conditions d’attribution de ces licences)’’.

‘’Nous avons regretté de ne pas avoir entendu plus tôt le Ministre d’Etat qui a éclairé notre lanterne. Tout est clair, nickel et clean’’, a-t-elle martelé.

Sans vouloir, ‘’par devoir de réserve et par confidentialité aller au fond des choses’’, Mme Mbacké a salué l’‘’esprit républicain’’ du ministre d’Etat Karim Wade qui, a-t-elle expliqué ‘’était libre de ne pas venir puisqu’il a d’autres fonctions actuellement’’.

‘’On aurait pu se contenter des réponses de Pape Ousmane Sy (conseiller du président de la République en TIC, NDLR)’’, a ajouté Mme Mbacké saluant la ‘’disponibilité’’ de M. Wade et ‘’son désir d’éclairer l’opinion publique sénégalaise sur cette affaire qui a fait beaucoup de bruits mais qui ne représente que du vent’’.

Réagissant à une question sur la nécessité de convoquer les accusateurs dans les deux affaires, l’ancienne directrice de la télévision nationale a répondu : ‘’Nous pensons que ces personnes, par citoyenneté auraient dû se proposer pour venir devant cette commission du Sénat pour s’expliquer’’.

Le Sénat, rappelle-t-on, a publié un communiqué dans lequel il indique que toute personne susceptible de donner des informations relatives à ces affaires, pouvant éclairer la commission peut se présenter devant ses membres.

Le gouvernement sénégalais a estimé inacceptables les conditions dans lesquelles Sentel avait en juillet 1998 obtenu des socialistes sa licence d’opérateur téléphonique pour un montant total de 100.000 dollars américains (50 millions de FCFA).

L’Etat du Sénégal, estimant cette somme largement en dessous de la valeur de cette licence, a réclamé 200 millions de dollars (90 milliards de FCFA) à SENTEL.

Là où Millicom/ Sentel a obtenu en 1998 du Sénégal sa Licence à 100 000 dollars, d’autres pays (africains) ont cédé des licences dans des conditions de transparence à des prix beaucoup plus élevés presque dans la même période, a soutenu le gouvernement citant, à ce propos, le Cameroun pour 74 millions de dollars, le Kenya (50 millions de dollars), la Côte d’Ivoire (54 millions de dollars), le Mali (62 millions de dollars), le Soudan (177 millions de dollars). Récemment, le Maroc et l’Algérie ont vendu des licences à des opérateurs privés respectivement à 1,1 milliard de dollars et 537 millions de dollars.

(Source : APS, 27 juillet 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)