twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Chine et l’Afrique coopèreront sur l’innovation numérique, en six points

jeudi 26 août 2021

Depuis la crise de Covid-19, plusieurs pays africains ont décidé d’accélérer leur transformation numérique. Mais seule une petite partie de l’Afrique pourrait réussir d’ici 2025. Consciente de cette réalité qui peut nuire au continent, la Chine va lui prêter main-forte pour qu’il avance en bloc uni.

La coopération entre la Chine et l’Afrique connaitra une nouvelle avancée dans le domaine du numérique. Les deux parties ont convenu d’élaborer et de mettre en oeuvre un partenariat sur l’innovation. C’est le ministre assistant chinois des Affaires étrangères, Deng Li, qui l’a annoncé mardi 24 août à Pékin, lors du Forum sur le développement et la coopération d’Internet Chine-Afrique auquel ont pris part des responsables gouvernementaux, des experts et des chefs d’entreprise de Chine et d’Afrique.

Lors de cette rencontre, Deng Li a révélé les six axes qui soutiendront cette nouvelle aventure. Il s’agit du renforcement des infrastructures numériques ; du développement de l’économie numérique et la promotion du développement intégré des technologies numériques ; du développement de l’éducation au numérique pour améliorer les talents, de la promotion de l’inclusion numérique dans différents secteurs ; de la défense de la sécurité numérique et de l’amélioration de la capacité de gouvernance numérique ; enfin de la coopération pour promouvoir le progrès numérique.

Le partenariat sur l’innovation numérique que la Chine et l’Afrique mettront en oeuvre sera l’aboutissement de la volonté du président chinois Xi Jinping, exprimé l’année dernière, lors du Sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre la Covid, d’œuvrer avec le continent pour élargir la coopération sur l’économie numérique, la ville intelligente, la 5G. Des secteurs dans lesquels l’Afrique a réellement besoin d’un coup de main. Selon le dernier rapport de Cisco sur le niveau global de préparation numérique, les pays d’Afrique figuraient en majorité parmi les plus en retard.

Dans leur rapport conjoint « e-Conomy Africa 2020 » publié l’année dernière, Google et la Société financière internationale (SFI) estiment que l’économie numérique a le potentiel de contribuer pour 180 milliards USD à l’économie africaine d’ici 2025, selon le niveau d’utilisation des technologies numériques par les entreprises et la bonne combinaison des actions politiques. C’est cette alchimie que le partenariat Chine- Afrique dans l’innovation numérique compte mettre en place.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 26 août 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)