twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Chine a lancé son satellite télécoms Tiantong 1-03 qui couvrira l’Afrique

jeudi 21 janvier 2021

Les opérateurs télécoms d’Afrique font actuellement face à une demande croissante en connectivité de qualité. Le nouveau satellite lancé par la Chine pourrait les aider à y répondre. Il pourrait même leur permettre d’attaquer de nouvelles niches de marchés.

La République populaire de Chine a lancé avec succès un nouveau satellite de télécommunications mobiles, le mercredi 20 janvier. Il s’agit de Tiantong 1-03, développé et construit par l’Académie chinoise de la technologie spatiale. Fonctionnant sur la bande de fréquences S, il couvrira l’Afrique où il pourra fournir des services de communication mobile stables et fiables tels que la voix, la messagerie et la data.

Tiantong 1-03 a été propulsé dans l’espace depuis le centre de lancement de satellites de Xichang dans la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine), sur une fusée porteuse Long March-3B. En orbite, il se mettra en réseau avec les satellites Tiantong 1-01 et Tiantong 1-02 pour améliorer l’efficacité des ressources et les capacités de service. Les satellites sont exploités par China SatCom, spécialisée dans les services de communication et de diffusion par satellite.

Le lancement du satellite Tiantong 1-03 est le premier de l’année, sur la quarantaine prévue par l’Académie chinoise de la technologie spatiale au cours de 2021. C’était également le 358e lancement de satellite sur une fusée Long March-3B.

Actuellement, la demande en connectivité Internet croît en Afrique. Les zones éloignées, mal couvertes par les opérateurs de téléphonie mobile représentent des niches de marchés encore largement inexploitées. Le satellite permettra de les atteindre plus aisément, offrant aux opérateurs télécoms le moyen de contourner l’obstacle redouté qu’est l’extension du réseau dans des zones pas toujours faciles d’accès.

Pour les opérateurs télécoms et fournisseurs d’accès à Internet qui s’appuieront sur le satellite Tiantong 1-03 pour étendre leur couverture réseau à de nouvelles parties du continent, c’est la garantie de nouveaux revenus. Ce sera également l’opportunité pour les populations de prendre part à l’économie numérique et à ses avantages socioéconomiques.

(Source : Agence Ecofin, 21 janvier 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)