twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Centrafrique obtient 22 milliards FCFA de la BAD pour construire son backbone de fibre optique

mardi 5 juin 2018

La République de Centrafrique a obtenu de la Banque africaine de développement (BAD) un financement de 22,107 milliards FCFA pour réaliser sa composante du Central Africa Backbone (CAB), le projet de maillage de la sous-région d’Afrique centrale en fibre optique. L’accord de financement y afférent a été signé à Busan, en Corée du Sud, par Félix Moloua, le ministre centrafricain de l’Economie, de la Planification et de la Coopération internationale, et Ousmane Doré, le directeur général du bureau régional de développement et d’affaires de la BAD. C’était lors de la 53ème Assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD), tenue du 21 au 25 mai 2018.

Dans l’enveloppe financière accordée à la Centrafrique, 8,44 milliards FCFA ont été fournis par le Fonds africain de développement ; 2,480 milliards FCFA ont été apportés par le Fonds d’appui à la transition et 11,184 milliards FCFA ont été apportés sous forme de facilité d’investissement pour l’Afrique de l’Union européenne. Félix Moloua a indiqué que ces financements contribueront à faire du secteur des TIC un moteur de croissance et de création d’emplois, indispensables à la mise en oeuvre avec succès du plan national de relèvement et de consolidation de la paix 2017-2021.

Au-delà de l’installation de plus de 1000 kilomètres de câbles à fibres optiques pour relier le Cameroun et le Congo, la composante centrafricaine du CAB prévoit également la création d’un Centre de données national, d’une plate-forme de gestion électronique, l’exploitation de 20 centres communautaires numériques et d’un centre de formation numérique et la création d’une pépinière d’entreprises à l’Université de Bangui.

(Source : Agence Ecofin, 5 juin 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)