twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Centrafrique adopte une loi sur les cryptomonnaies

vendredi 22 avril 2022

Le texte, qui était défendu par le ministre de l’Économie numérique, a été voté par acclamation. Plusieurs personnalités de l’opposition n’ont pas pris part au vote. La Centrafrique devient ainsi le premier pays de la région à officiellement autoriser l’utilisation de la monnaie digitale.

Cette loi a pour objectif au delà de la création d’un cadre légal à la cryptomonnaie, la mise en place d’un environnement favorable du secteur financier, a défendu devant les députés le ministre de l’Économie numérique. L’envoi et la réception d’argent avec la République centrafricaine deviennent « très difficiles », a argumenté le ministre Gourna Zacko, soulignant également le cadre contraignant de la Banque centrale. La monnaie numérique comporte de nombreux avantages, a-t-il encore mis en avant, euros, dollars ou franc CFA, les transactions peuvent ainsi être faites avec des devises différentes.

« Fortes réserves »

Dans un courrier, les députés d’opposition Dologuélé, Ziguélé et Ngakola, membres de la commission ayant étudié le projet de loi se sont désolidarisés du rapport final. Ils ont exprimé de « fortes réserves ». Ils mettent en avant une opération qui favorisera, selon eux, « le blanchiment de l’argent sale, fera le lit de la fraude fiscale et de l’escroquerie ». Ils s’inquiètent également de l’impact d’une telle mesure sur les bailleurs. Un tel projet « ne peut susciter que de la suspicion » et risque de compromettre « les décaissements des grandes institutions », alertent-ils.

Sollicitées, les autorités centrafricaines n’ont pas souhaité donner plus de précisions.

(Source : RFI, 22 avril 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)