twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La CDP a traité 134 dossiers en trois mois

lundi 13 juillet 2015

La Commission de protection des données personnelles (CDP) a traité 134 dossiers dont 89 déclarations et 45 demandes d’autorisation et délivré 54 récépissés de déclaration et 28 autorisations au cours de la période allant du 1er avril au 30 juin 2015, a appris l’APS.

Dans son avis trimestriel dont copie a été transmise à l’APS, la CDP fait état de plusieurs signalements et de plaintes contre ‘’l’usage illégitime de numéros courts, une arnaque sur le réseau d’un opérateur de télécommunications, la collecte non autorisée d’empreintes digitales dans un système financier décentralisé, la diffusion de fausses nouvelles, l’arnaque et le chantage sur le net’’.

La CDP relève aussi l’utilisation abusive et sans autorisation de photos et la publication dans la presse de données personnelles d’employés sans leur consentement.

Elle indique que ces cas d’atteinte à la vie privée ont donné lieu à des demandes d’explication qui ont abouti à des déclarations et régularisations devant la CDP.

‘’La CDP a prononcé un avertissement à l’endroit d’une structure pour envoi répété de courriels et de SMS non sollicités sans mise à disposition d’une possibilité de désabonnement fonctionnel’’, signale le texte.

Après examen des différents dossiers reçus, la CDP note des manquements dans le traitement des données personnelles de quelques structures.

Elle liste ces manquements sur un plan juridique en citant l’installation dans un lieu de travail d’un nombre disproportionné de caméras de surveillance, le non-respect des conditions de la prospection directe notamment, les droits des personnes concernées (consentement, opposition, etc.). .

La durée illimitée de conservation des données traitées, l’absence d’engagement de confidentialité entre le responsable de traitement et son sous-traitant et le non accomplissement des formalités déclaratives devant la CDP préalables au traitement des données, ont été relevé dans le chapitre des manquements au plan juridique.

(Source : APS, 13 juillet 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)