twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Banque mondiale octroie 20 millions $ de plus au Burkina Faso pour accroître l’accès à Internet

mercredi 16 mai 2018

La République du Burkina Faso est officiellement entrée en possession du financement additionnel de 20 millions de dollars (11 105 586 885 FCFA), accordé au pays pour améliorer l’accès des populations à Internet. Le 11 mai 2018, la convention de prêt y relative a été signée à Ouagadougou, par Rosine Coulibaly, la ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, et Cheick Fantamady Kanté, le représentant résident de la Banque mondiale au Burkina Faso.

Ce financement additionnel vient porter à 39,4 millions de dollars l’investissement déjà consenti par la Banque mondiale pour améliorer la connectivité au Burkina Faso dans le cadre du Programme régional d’infrastructures de communication pour l’Afrique de l’Ouest (WARCIP). La nouvelle dotation financière « devrait permettre d’améliorer la qualité du réseau internet au Burkina Faso, mais également entre le Burkina et le reste du monde. En outre, nous espérons que ces ressources permettront de réduire le coût de la connectivité régionale et internationale », a déclaré Cheick Fantamady Kanté.

Les 20 millions de dollars US supplémentaires, au-delà du soutien au déploiement du réseau de fibre optique de la capitale Ouagadougou jusqu’à la frontière avec le Ghana, permettront aussi de tirer l’infrastructure télécoms à très haut débit jusqu’à la frontière avec le Bénin. Pour Charles Hurpy, le chef de l’équipe du projet WARCIP à la Banque mondiale, « il s’agit d’une étape essentielle pour le développement de l’économie numérique et du e-gouvernement qui est appuyé notamment par le projet e-Burkina financé par la Banque mondiale ».

(Source : Agence Ecofin, 16 mai 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)