twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La BEAC devient officiellement membre de l’Afrinic, le registre régional d’adresses IP desservant l’Afrique

vendredi 25 juin 2021

La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a officiellement rejoint l’Afrinic (African Network Information Centre), le registre régional d’adresses IP desservant l’Afrique, comme membre, ce 24 juin 2021, a appris Digital Business Africa.

Pour les spécialistes du numérique, la banque centrale franchît ainsi un pas de géant vers une meilleure maîtrise de son infrastructure. Avec cette adhésion, la BEAC devrait naturellement se connecter à la Cameroon Internet Exchange Point (CAMIX) et à tous les autres IXP de la région Cémac. Ce qui va améliorer les temps de réponse pour accéder à leur service.

« Avant, les responsables de la Béac utilisaient les adresses IP publiques des opérateurs télécoms et étaient donc dépendant d’eux. A présent, ils ont leur propre adresse IP publique et peuvent donc s’interconnecter et même changer d’opérateurs ou avoir plusieurs IP sans impact, ni dépendance sur le plan d’adressage IP. S’ils sont connectés aux Ixp de la région, cela va améliorer les temps de réponse pour accéder à leur service ; le trafic sera local ou régional sans passer par la France ou l’Angleterre. L’on aura donc des services bancaires avec une meilleure disponibilité pour les usagers. Cette résilience va aussi se voir en cas de coupure de câble sous-marin », explique à Digital Business Africa un spécialiste du domaine.

Plusieurs autres banques centrales faisaient déjà partie de l’Afrinic. Parmi elles, les banques centrales du Nigeria, de l’Egypte, du Kenya, du Lesotho ou encore de l’Ouganda. De même que plusieurs autres banques commerciales africaines.

AfriNic

(Source : Digital Business Africa, 25 juin 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)