twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La BAD va soutenir la réalisation du parc technologique de Diamniadio à hauteur de 45 milliards Fcfa

lundi 2 novembre 2015

La Banque Africaine de Développement (BAD) a décidé de mettre à la disposition du Sénégal la somme de 45,917 milliards Fcfa pour l’aider à réaliser son parc technologique de Diamniadio évaluée à 60 milliards Fcfa. L’institution financière panafricaine a pris cette décision lors de son conseil d’administration tenu le 21 octobre 2015, à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Les travaux de construction du parc de Diamniadio débuteront en janvier 2016 pour un début d’exploitation en mars 2017.

Dans un communiqué, la BAD a justifié cet appui financier au Sénégal comme sa volonté de promouvoir le pays comme « centre d’excellence des Technologies de l’information et de la communication et comme cadre d’implantation de centres d’appel, d’e-commerce, de services Internet sans fil, de pôle de développement de logiciels ainsi que d’autres segments du marché des TIC ».

La cyber-cité qui s’étendra sur une superficie de 25 hectares abritera un centre de données, des établissements d’externalisation des processus métier (BPO/ITES), une plateforme d’incubation d’entreprises de TIC, un centre de production audiovisuelle et de développement de contenus, un centre de formation et un Institut de recherche dans le domaine des TIC. Plus d’une vingtaine d’entreprises de référence mondiale dans le domaine des TIC ont déjà manifesté leur intérêt pour leur relocalisation au parc.

A travers le projet Diamniadio, le Sénégal a pour ambition de bâtir la plus grande plateforme régionale numérique qui, en plus de créer 35 000 emplois directs et 105 000 emplois indirects d’ici 2025, contribuera à la diversification et à la modernisation de son économie.

(Source : Agence Ecofin, 2 novembre 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)