twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La 5G est lancée aux Seychelles sur fond d’idées reçues de source de maladies

lundi 6 juillet 2020

Avec l’aide de Huawei, la société télécoms Cable and Wireless Seychelles a lancé la 5G dans le pays. Elle n’est disponible que dans la capitale Victoria, à Roche Caiman sur l’île de Mahé et à l’aéroport. La 5G est totalement sûre sans lien scientifique avec aucune maladie, selon l’opérateur.

Depuis le mois de juillet 2020, les Seychellois découvrent la 5G. C’est durant ce mois que les forfaits d’accès à la technologie mobile à très haut débit, officiellement lancée dans le pays à la fin juin, ont été mis à la disposition du public. C’est l’opérateur télécoms Cable and Wireless Seychelles qui a effectué ce saut qualitatif, en partenariat avec Huawei la multinationale chinoise de télécommunications.

Pour l’instant, le réseau 5G ne couvrira que la capitale Victoria, Roche Caiman le district central de l’île de Mahé et l’aéroport. Cable and Wireless Seychelles a prévu d’étendre progressivement le réseau à l’ensemble de Mahé dans les prochains mois.

Le lancement de la 5G aux Seychelles intervient dans un contexte marqué par de nombreuses idées reçues sur la technologie comme vecteur de maladies, notamment le coronavirus. A ce sujet, Charles Hammond le DG de Cable and Wireless Seychelles a déclaré, lors de la cérémonie de lancement tenue au Eden Bleu Hotel, que « malgré toutes les rumeurs de risques pour la santé, la 5G est une technologie totalement sûre sans lien scientifique avec aucune maladie ».

Benjamin Choppy, le secrétaire principal du Département de l’Information, des Communications et de la Technologie, a souligné à sa suite qu’il n’y avait pas de véritable documentation montrant que la 5G avait des implications pour la santé.

« En tant que régulateurs, nous considérons cela comme un nouveau développement et une innovation. Nous avons observé que le public s’inquiète beaucoup des problèmes de santé qu’il peut causer. Pour l’instant, nous suivons les directives de l’Organisation mondiale de la santé », a-t-il ajouté.

En octobre 2019, c’est Intelvision, le fournisseur de télévision et Internet, qui annonçait le lancement de la 5G aux Seychelles au plus tard en juin 2020. Son fondateur Mukesh Valabhji indiquait que le projet confié à Huawei « est clé en main. Huawei va tout faire du début à la fin jusqu’à ce qu’il nous confie tout le système ».

(Source : Agence Ecofin, 6 juillet 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)