twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La 4ème Conférence Internationale M4D sur le Mobile pour le Développement se tiendra à Dakar en 2014

samedi 30 novembre 2013

Ces dernières années ont vu une forte croissance de la téléphonie mobile, en particulier dans les pays en développement. Ce n’est pas seulement le besoin croissant en services de communication qui a vu l’explosion de la téléphonie mobile, mais le besoin de services ciblant des secteurs tels que la banque, la santé, l’éducation et même le processus démocratiques.

Le téléphone mobile est devenu un synonyme de développement à cause de son accès par toutes les couches de la population et partout dans le monde, même dans les endroits les plus reculés. Bien que le téléphone mobile ait été au cœur d’une utilisation croissante dans les initiatives de développement, il n’est qu’un dispositif parmi un nombre croissant de possibilités. L’utilisation d’appareils mobiles va au-delà du téléphone mobile ; elle englobe l’utilisation des tablettes, netbooks, et ordinateurs portables.

M4D (Mobile pour le Développement) est un domaine académique en pleine expansion qui fait partie du domaine des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour le développement (ICT4D en anglais). Le Centre de recherche HumanIT de l’Université de Karlstad en Suède a conduit la reconnaissance de M4D comme domaine de recherche et a publié extensivement sur le sujet (thèses de master et de doctorats, travaux de recherche). Il a également organisé avec succès, depuis 2008, trois conférences internationales biannuelles. Ces conférences étaient l’occasion de réunir des universitaires, praticiens, décideurs et technophiles pour établir le rôle des appareils mobiles pour le développement, et plus particulièrement le cas des téléphones mobiles.

La première conférence M4D a eu lieu à l’Université de Karlstad en Suède en 2008, la deuxième conférence à Kampala, Ouganda, en 2010, et le troisième à New Delhi, Inde, en 2012. Dans un esprit d’inclusion, HumanIT a décidé en collaboration avec l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar d’organiser M4D 2014 au Sénégal. Prenant acte de la sous-représentation des francophones et de l’Afrique de l’Ouest lors des conférences précédentes, l’objectif est de donner de la visibilité aux travaux courants de M4D et d’accroître les initiatives de recherche en M4D dans cette région.

(Source : Social Net Link, 30 novembre 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)