twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’intersyndicale de la SONATEL reçue à la présidence : Pour une vente des actions de l’Etat aux privés nationaux

mercredi 29 avril 2009

L’Intersyndicale des travailleurs de la Sonatel a eu une rencontre pour des discussions relatives à la vente des actions de l’état à la multinationale France télécom hier après-midi à la présidence de la République avec Karim Wade et Thierno Ousmane Sy conseillers du président Abdoulaye Wade en présence d’un représentant de la Primature et un conseiller du ministre des Finances.

Selon le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de la poste et des télécommunications (SNTPT) Gabou Guèye, les membres de l’intersyndicale ont rappelé aux représentants du chef de l’Etat la position des employés de la Sonatel qui veulent que France télécom reste partenaire et non repreneur et qu’elle se limite à ses 42 %. Pour les 9,78% de des actions que l’Etat veut vendre, les employés veulent que les privés nationaux soient ciblés et soulignent que des banques seraient intéressées ; l’objectif de l’Etat étant de trouver 137 milliards d’ici le mois de juin.

Selon M. Guèye l’intersyndicale voudrait que l’Etat aille dans le sens souhaité par les employés en excluant France Télécom. Les conseillers ont indiqué avoir reçu mandat de trouver un compromis et non d’exclure France télécom. En attendant la seconde rencontre prévue demain, l’intersyndicale donne ce matin une conférence de presse à 11 heurs au Colis Postaux

Le bras de fer a débuté suite à l’intention annoncée de l’Etat de vendre ses 9,78% d’actions à France Télécom qui détient déjà 42%. Une vente qui fera de la multinationale française l’actionnaire majoritaire de la Sonatel avec 52%. Cela pose un problème de souveraineté nationale, une menace pour les emplois et l’économie selon les travailleurs qui mènent depuis lors une vaste campagne de sensibilisation et de mobilisation.

A. Diawara

(Source : Le Soleil, 29 avril 2009)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)