twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’internaute français Christian Costeaux condamné à un an de prison et 600 millions de dommages et intérêts

mercredi 7 janvier 2004

Le tribunal régional de Ziguinchor a condamné, mardi, à un an d’emprisonnement ferme et 600 millions de dommages et intérêts Christian Costeaux, un internaute français accusé de nuire à la destination ’’Casamance’’ sur son site Internet ’’senagalaisement.com’’.

Vidant le délibéré de l’audience tenue le 18 novembre dernier, le président Oumar Dièye a déclaré Christian Costeaux coupable de diffamation et ordonné du retrait de sa toile les propos diffamatoires à l’encontre de Solange Morin, Pascal Ehemba et du maire Robert Sagna. Le tribunal a requis 600 millions de dommages et intérêts à partager entre les trois plaignants.

Le tribunal qui a lancé un mandat d’arrêt international contre l’internaute français absent du Sénégal a ordonné l’exécution provisoire et fixé la contrainte par corps au maximum.

Le président du tribunal régional, Oumar Dièye a ainsi donné raison aux conseils, maîtres El Hadji Diouf pour Solange Morin, Hélène Cissé pour Pascal Ehemba et Boubacar Badji pour Robert Sagna qui réclamaient un ’’jugement exemplaire’’. Il a demandé que Christian Costeaux soit retenu dans les liens de la prévention avec des circonstances aggravantes.

Les avocats qui réclamaient collégialement une enveloppe de deux milliards à titre de dommages et intérêts jugent le préjudice moral subi par leurs clients incommensurable à travers les allégations mensongères contenues dans le site du Français.

Le site ’’senegalaisement.com’’ n’épargne personne dans la région touristique sud du Sénégal qualifiant certains réceptifs hôteliers de ’’lieux de débauche servant une cuisine malsaine’’, traitant le maire de tous les noms d’oiseaux, les hommes de loi de corrompus et les militaires de ’’casseurs’’.

’’Cet homme a la ferme intention de détruire et une logique implacable de mettre à genoux des structures hôtelières en semant l’amalgame, ameutant les internautes, abreuvant d’injures d’honnêtes travailleurs dans son site depuis juin 2002’’, a commenté Me El Hadji Diouf.

L’avocat du maire Robert Sagna, Me Boubacar Badji a ajouté que ’’Christian Costeaux est sans doute un colon arrivé en retard et sans aucun égard pour nos valeurs car nous présentant comme des demeurés’’.

(Source : APS 6 janvier 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)