twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’impact du numérique dans la croissance économique décortiqué par un expert

vendredi 2 décembre 2016

Le président de l’organisation patronale des TIC, Antoine Ngom, a estimé que l’impact du numérique dans la création de richesses doit être fondé trois axes notamment l’industrie numérique, le capital humain et l’amélioration de l’accès au marché des entreprises numériques.

"La richesse est créée par l’emploi. Comment faire pour accentuer l’impact du numérique dans la création de richesses. Il faut agir sur trois axes où, l’on estime que c’est là que se passe la création de richesses dans le numérique".a soutenu Antoine Ngom.

M. Ngom s’exprimait, jeudi à Dakar, à l’occasion d’un forum sur "impacts du numérique sur l’emploi" organisé par la Sonatel qui lançait le "Digital Society Forum".

Il s’agit tout d’abord de l’industrie du numérique qui génère de la richesse que sont les sociétés de services de numérique, les opérateurs télécoms, les petites et moyennes entreprises du numérique, a soutenu M. Ngom.

Pour renforcer ces sociétés et créer plus de richesses dans cet écosystème, il faut, a t-il relevé, "agir sur le capital humain parce que le numérique c’est vraiment, l’économie du savoir".

Il s’agit aussi, a dit Antoine Ngom, d’agir pour avoir des ressources humaines en adéquation avec les besoins de ces entreprises des services numériques plus jouer sur le développement de nouveaux métiers de l’expertise et de la qualification.

Egalement, pour développer l’industrie du numérique, il faut tout faire, pour renforcer l’accès au marché de ces entreprises mais aussi les nouveaux services. "Il y a une transformation globale due à l’essor du numérique" a indiqué M. Ngom, estimant que "ce sont des services qui ont une capitalisation plus importante que les industries lourdes qui sont là depuis des dizaines d’années".

"Cela veut dire que c’est un gisement extraordinaire de création de richesses", selon Antoine Ngom qui s’est demandé "comment faire pour favoriser le développement de ces nouveaux services liés au numérique".

"Il y a quelques initiatives notamment l’incubateur des TIC", a relevé l’informaticien qui relève que le troisième axe est celui de la "digitalisation qui augmente les performances des entreprises".

"Qui dit productivité et performance, dit plus de créations de richesses", a t-il souligné, invitant à travailler sur tous ces axes, tout en gardant à l’esprit que la législation du travail doit être adaptée à cette nouvelle problématique du numérique.

"Il faut savoir que les emplois de demain ne seront pas comme l’emploi salarial d’aujourd’hui. Pour encourager l’entreprenariat, il faut plutôt encourager la flexibilité dans le travail tout en alliant à la sécurité" a souligné Antoine Ngom.

Selon lui, "il y a un travail à faire, au niveau de l’environnement du travail pour s’adapter à cette transformation digitale de l’économie. Si cette transformation digitale est bien faite, elle va apporter les emplois dont tout le monde a besoin".

(Source : APS, 2 décembre 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)