twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’île Maurice a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour le projet White Space Broadband

lundi 8 février 2016

Le gouvernement Mauricien est décidé à fournir un accès Internet à toutes les populations de l’île. Au terme du mois de janvier 2016, il a lancé l’appel à manifestation d’intérêt pour le recrutement de l’entreprise qui sera chargée de la réalisation du projet White Space Broadbang, destiné à l’utilisation des fréquences télé analogiques vierges pour l’accès à Internet sans fil dans tout le pays.

D’après le journal mauricien l’Express, diverses sociétés originaires du Japon, d’Italie et du Singapour ont déjà répondu à l’appel à manifestation d’intérêt qui arrive à échéance le 29 février 2016. L’opérateur qui sera finalement sélectionné par l’Etat devra d’abord mener des études de faisabilité pour savoir si la fourniture de l’Internet sans fil via les fréquences télé analogiques vierges est réalisable à Maurice. L’entreprise retenue travaillera avec Multi Carrier Mauritius Ltd, la société d’Etat responsable des transmissions terrestres de radio et télévision pour l’île Maurice, et la Mauritius Broadcasting Corporation, la société nationale de radio-télévision de Maurice.

Pour la réussite du projet White Space Broadband, l’Autorité des technologies de l’information et de la communication a redéfini son plan de fréquence pour pouvoir accueillir de nouveaux acteurs dans le segment de l’Internet sans fil, note l’Express.

En dehors de l’île Maurice, l’expérimentation de l’accès à Internet sans fil à partir des fréquences télé analogiques vierges est déjà conduite depuis 2013 avec succès en Afrique du Sud et au Kenya. C’est la firme américaine Microsoft qui la mène pour fournir l’accès à Internet aux écoles primaires des zones reculées.

(Source : Agence Ecofin, 8 février 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)