twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’émirati Presiht ai LTD financera le projet de transformation numérique du Congo

lundi 16 janvier 2023

Le Congo, dans le volet numérique de son Plan national de développement 2022-2026, ambitionne de construire un ensemble d’infrastructures technologiques. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement multiplie des stratégies et contacts avec différents partenaires clés.

Le ministre congolais en charge des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Léon Juste Ibombo, a reçu vendredi 13 janvier à Brazzaville une délégation du consortium Presight ai Limited-G42, établi à Dubaï aux Emirats arabes unis. La délégation était conduite par Sheik Muhammad Shameen Hosenbocus, directeur du développement des affaires zone Afrique du consortium.

Les échanges ont porté sur le processus de finalisation d’un récent partenariat signé entre les trois parties visant à accompagner le Congo dans l’implémentation des différents projets, en vue d’améliorer la numérisation du pays et la mise en place des technologies et des infrastructures de haut niveau au profit de la population.

« Nos partenaires sont venus avec des documents qui nous permettront maintenant d’aller vers le ministère des Finances pour l’accord de financement, avant la phase d’opérationnalisation. La phase de négociations étant achevée, nous irons vers la finalisation du projet », a déclaré Léon Juste Ibombo.

La visite de la délégation émiratie est l’une des étapes du processus de collaboration qui a débuté il y a plusieurs mois. En effet, le 28 mars 2022, le gouvernement congolais a signé aux Emirats arabes unis un accord de partenariat avec le consortium afin de combiner leurs efforts, leurs compétences et leurs connaissances dans le domaine de la transformation numérique.

Signalons que cet accord s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation du Plan national de développement (PND) 2022-2026, pour une économie forte, diversifiée. Le gouvernement congolais, au cours de ces derniers mois, a signé plusieurs partenariats dans le même ordre avec des sociétés internationales, parmi lesquelles la société indienne ATDXT et la société canadienne Casimir Network pour la formation des talents locaux sur les technologies innovantes, la construction et l’opérationnalisation d’un datacenter qui hébergera les serveurs des services de blockchain du pays.

Samira Njoya

(Source : WeAreTechAfrica, 16 janvier 2023)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik